"Dans un article publié sur le site du New York Times samedi 29 août, des experts américains s’étonnent que les tests RT-PCR tels qu’ils sont pratiqués puissent servir de test de contagiosité dans le cas d’une infection par le Sars-CoV-2. Selon le quotidien américain, le seuil considéré aboutit à des diagnostics positifs chez des patients qui ne représenteraient aucun risque de transmettre le virus."

"Rappelons-nous que le délire paranoïaque utilise la persécution, l’interprétation et la tyrannie de l’idéal. La persécution est au cœur de ce qui est divulgué : l’autre est en puissance mon ennemi, car il est en puissance un malade qui va me contaminer. Cet ennemi peut être invisible, et même au sein de l’intime et de la famille. Cette persécution entraîne méfiance, peur et culpabilité (ceux qui dénoncent le bien-fondé de mesures dogmatiques totalement arbitraires et parfois confinant à l’absurde sont désignés comme coupables)."

“Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté une proposition de règlement européen sur les vaccins OGM contre le Covid-19. Ce texte va permettre aux producteurs de vaccins et de médicaments contenant des virus OGM de se passer d’étude environnementale et sanitaire en amont des essais cliniques chez les humains.“

 

Le Règlement sanitaire international (2005) ou "RSI (2005)" est une loi internationale qui aide les pays à travailler ensemble pour sauver des vies et préserver des moyens d'existence menacés par la propagation internationale des maladies et d'autres risques pour la santé publique.

Le RSI (2005) a pour but de prévenir et protéger contre la propagation internationale des maladies, de la combattre et d'y réagir tout en évitant de créer des entraves inutiles au trafic et au commerce international. Le RSI (2005) est également conçu pour réduire le risque de propagation de la maladie dans les aéroports internationaux, les ports et aux postes-frontières.

Le RSI (2005) établit une nouvelle série de règles destinées à soutenir le système mondial d'alerte et d'intervention existant et exigeant des pays qu'ils améliorent la surveillance internationale et les mécanismes de notification des événements de santé publique et aussi qu'ils renforcent leurs capacités nationales de surveillance et d'action.

Tout cela fait du RSI (2005) un nouvel instrument de santé publique nécessaire et très opportun, dont le rôle est capital pour assurer la sécurité sanitaire internationale.

Retrouvez l'entièreté de l'article ici : https://www.who.int/ihr/about/faq/fr/#faq01

"Howard Hughes, qui fut un pionnier de l’aviation et réchappa à plusieurs accidents d’avion, avait pourtant une peur démesurée et irrationnelle des virus et des microbes. Il passa les dix dernières années de sa vie confiné dans des palaces qu’il avait achetés."

"Catherine est déçue. Cette indépendante devait être opérée à l’épaule ce mardi. La veille, le service orthopédie de l’hôpital Ambroise Paré l’a appelée pour reporter l’intervention. L’hôpital est saturé en raison de l’épidémie de grippe et des nombreuses chutes dues au verglas. "Je comprends, il n’y a pas d’urgence vitale dans mon cas mais je n’ai pas encore de nouveau rendez-vous et ce n’est pas évident de s’organiser". Des histoires comme celle-là, d’autres patients les ont vécues et la directrice médicale de l’hôpital montois, Catherine Winant, le regrette bien : "Nous avons été surpris par l’afflux de patients la semaine dernière, mais depuis on s’est réorganisés car nous sommes très conscients que c’est difficile pour les patients d’avoir une intervention reprogrammée"."