"La pollution de l’air, de l’eau et des sols tue chaque année 9 millions de personnes. Telles sont les conclusions d’une étude publiée le 17 mai dans la revue The Lancet Planetary Health, relayée par Le Monde. 1 décès sur 6 (16%) serait attribuable aux substances toxiques présentes dans l’environnement. C’est trois fois plus que le nombre de morts cumulées causées par le sida, la tuberculose et le paludisme."

https://www.charite.de

Une étude allemande montre que les effets secondaires graves de la vaccination anticovid toucheraient environ 500 000 personnes en Allemagne, soit 0,8% des vaccinés, contrairement aux 0,2% officiellement annoncés par l’institut de pharmacovigilance allemand.

Je me permets d’emprunter ce titre à Eric Julien tellement il est révélateur de notre actualité.
Un antagonisme croissant se dessine dans notre société. Illustration didactique cette semaine.
A deux jours d'écart, dans un domaine on ne peut plus proche du vivant, celui de la Terre nourricière, le PDG de Syngenta et les étudiants d’AgroParisTech nous offrent deux approches antagonistes aux problèmes du monde.

Le vaccin à ARN messager (ARNm) altère-t-il l’ADN du receveur ? Des chercheurs de l’université suédoise de Lund ont confirmé in vitro la transcription inverse en ADN de l’ARNm contenue dans le vaccin anti-covid BNT162b2/ Corminaty de Pfizer-BioNTech.

Dans le rapport hebdomadaire de Sciensano daté du 25 mars 2022, le tableau de réduction relative du risque d’infection du vaccin indique 9 fois “non détectable” sur 12.

BAM! Detox analyse ce que dissimule ce nouveau terme qui prend des allures d’épidémie.

À l'approche de l'hiver, de la saison de la grippe et surtout des inquiétantes infections à Covid-19, il est plus important que jamais d'être suffisamment armé contre les infections virales.