Les autres articles

Monsieur le Président, Chers confrères,

Notre collègue le Docteur Cécile Andri a été convoquée en vos murs suite à des prétextes divers, tous apparus consécutivement à ses déclarations concernant les effets secondaires des « vaccins » anti- Covid.

Ces derniers jours, nous arrivent un faisceau d'informations en provenance d'Israël qui convergent pour indiquer un changement probable de politique sanitaire vis-à-vis du covid visant à l'immunité collective [1], [2].

"Nous sommes 760 citoyen·ne·s, vacciné.e.s ou non, et nous avons voulu comprendre nos multiples points de vue sur la vaccination, sans préjugés. Voici ce que nous avons appris et qui pourrait décrisper les conversations en famille, entre amis ou collègues."

"Un collectif de soignants critique la politique du ministre de la Santé Franck Vandenbroucke et l'appellent à "cesser d'opposer les soignants entre eux"

"À l'instar d'Emile Zola, révolté par l'injustice et l'incurie des débats de son temps, les universitaires Catherine Fallon, Nicolas Thirion et Elisabeth Paul (ULiège et ULB) "passent par voie de presse pour dénoncer les graves manquements politiques et de gouvernance qui caractérisent la riposte à la pandémie de Covid-19 en Belgique".

Un collectif de médecins généralistes et spécialistes critique les mesures imposées par le gouvernement et dissèquent au scalpel ces vingt derniers mois de pandémie. Tout est passé au crible : les téléconsulations, les masques, les tests PCR, la fermeture des classes, le télétravail, la pression de la vaccination...
Les auteurs parlent "d'une politique de santé guidée par la panique généralisée" et se revendiquent comme observateurs de terrain, prêts à proposer une autre gestion de la crise. Cet article est un appel à la sagesse.

“L’affaire Perronne” ou la chronique d'une tentative réussie d'instrumentalisation du Conseil de l’ordre des médecins par Macron !

Une lectrice de BAM! prend la plume et nous raconte les détails du combat d’un homme face à la raison d’état.

Août 2021, en marge d'un rassemblement de soignants à Bruxelles, une femme interpelle la docteure Cécile Andri tout en filmant avec son GSM. Elle lui répond en sa qualité de médecin et décrit ses propres observations cliniques liées à sa patientèle vaccinée contre la Covid-19. Ses propos sont ensuite largement relayés sur les réseaux sociaux, mais critiqués sans nuance par la presse. « Non-scientifiques » selon Faky de la RTBF ou « Anti-vaccin » selon La Libre...

Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas voir…

Les dirigeants du monde tirent nos ficelles. Nos gouvernements belges voient tout. Ils ont tout pour comprendre mais ils ne réagissent pas. Par peur. Par complaisance. Par bêtise. Par opportunisme. Il faudra bientôt choisir en Belle Gique entre pigeons et colombophiles. Pendant ce temps, nos employeurs voient partir leurs ouailles tant en arrivant mal à engager des collabo…rateurs. Notre serpent économique se mord la queue. 

 « Où est mon cycle ? » : Réponse au « Check News » de Elsa de la Roche Saint-André paru dans Libération du 09.07.2022

Droit de réponse : le déni de souffrance est un déni d’humanité !
Cet article du 9 juillet [1] consacré à l’association « Où est mon cycle » nous a interpellé à plus d’un titre sur la manière de traiter l’information par votre journal. 

Depuis qu'elle a été nommée à Bruxelles, la Présidente de la Commission européenne continue sans relâche son travail de sape des "valeurs européennes", de la discrimination des 100 millions d'Européens qui ont choisi de ne pas se faire vacciner à la confrontation avec nostre principal fournisseur d'énergie. Voici la chronique de Philippe, esquissée lors de la Fête de BAM! le 18 juin dernier, où il habille Ursula von der Leyen pour au moins deux hivers. Tant mieux, parce que la pénurie de gaz pointe son nez.

De la « guerre » contre le virus à l’amnésie, de la psychose collective à l’oubli total : mais comment se fait-il que nous soyons passés aussi vite à autre chose au sortir d’une crise sanitaire qui a pourtant ébranlé à ce point tout notre vivre ensemble, et provoqué, outre le nombre des morts, de si gros dommages psychologiques, sociaux et politiques ?