Willem Engel, figure de proue du mouvement de contestation contre les mesures corona « Viruswaarheid » aux Pays-Bas a été arrêté fin mars pour motif de « sédition ». Son arrestation à la sortie d’un bureau de vote avait fait le tour de la toile[1], et l’information avait été relayée par de nombreux médias Hollandais et néerlandophones belges. Selon la VRT, l’enquête ouverte ferait suite à une plainte collective, information qui n’a pas pu être confirmée.[2]

Un collectif de résistants bruxellois a récemment lancé une campagne d’information “low-tech” pour permettre à la population d’exprimer un choix éclairé devant la possibilité de se faire vacciner contre le covid. Le consentement éclairé est inscrit dans la législation belge [1], mais sur le terrain, les campagnes médiatiques, politiques et médicales qui ont jalonné la crise covid l’ont bafoué

Alors que Franck Vandenbroucke semble vouloir faire le forcing auprès de la Commission Santé pour mettre à l’ordre du jour du vote au Parlement la loi sur la vaccination obligatoire des professionnels des soins de santé, nous publions ici les points importants du projet de loi[1] qui ne fait pas moins de 154 pages…

Plus d'articles...

Soutenez BAM!, abonnez-vous