14
Dim, Aoû

"Le manuel de désinformation"

Revues de Presse
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Première publication 10-10-2017
Comment les intérêts commerciaux désinforment, trompent, et achètent de l'influence au détriment de la santé et de la sécurité publiques. C'est ce qu'a décrit la « Union of Concerned Scientists » [1], créée en 1969 par des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT), dans un article intitulé “The Disinformation Playbook”, paru en 2017.

[…]

« Certaines entreprises manipulent la science et les scientifiques pour déformer la vérité sur les dangers de leurs produits, en utilisant un ensemble de tactiques rendues célèbres il y a des décennies par l'industrie du tabac. Nous appelons ces tactiques le manuel de désinformation. »

[…]

« 1) Le faux »

« Faire de la contrefaçon scientifique et essayer de la faire passer pour une recherche légitime. »

« Les entreprises financent une bonne partie de la recherche scientifique, et la société en profite souvent. Mais la recherche scientifique authentique exige un degré élevé d'intégrité scientifique pour s'assurer que les résultats découlent des preuves, et non d'un désir d'atteindre un objectif prédéterminé et non scientifique. […] »

Pour échapper à ces normes, certaines entreprises choisissent de fabriquer de la science contrefaite, en introduisant des articles écrits par des fantômes dans des revues scientifiques légitimes, en publiant de manière sélective des résultats positifs tout en sous-déclarant les résultats négatifs, ou en commandant des études scientifiques avec des méthodologies erronées orientées vers des résultats prédéterminés. […] »

« 2) L’attaque éclair »

« Harceler les scientifiques qui s'expriment avec des résultats ou des points de vue gênants pour l'industrie. »

« Les entreprises et les associations professionnelles de l'industrie tentent parfois d'enterrer les informations scientifiques en harcelant ou en intimidant les scientifiques dont les recherches menacent leurs résultats. […] »

« Certaines entreprises ont également cherché à museler les scientifiques en incluant des ordres de bâillon dans les contrats de recherche ou de travail, ou par le biais de litiges et de demandes de dossiers ouverts pour immobiliser leur temps et leurs ressources, rendant les universités moins susceptibles de soutenir des recherches importantes et pertinentes pour les politiques. »

« Chacune de ces tactiques a le même objectif : faire taire les scientifiques et étouffer la science indépendante. […] »

« 3) La diversion »

« Fabriquer de l'incertitude sur la science là où il n'y en a que peu ou pas. »

« Au fur et à mesure que des preuves apparaissent sur les effets indésirables d'un produit, les entreprises tentent parfois de saper la science en répandant à tort des doutes sur les dommages, en trompant le public et en sapant les efforts des organismes de réglementation pour protéger le public. […] »

« Nos études de cas montrent comment les entreprises ont déployé des associations professionnelles et des groupes de façade avec des noms à consonance anodine pour saper la science, influencer l'opinion publique et avoir accès aux décideurs politiques tout en maintenant l'illusion d'indépendance. »

[…]

« 4) L’écran »

« Acheter de la crédibilité grâce à des alliances avec des universités ou des sociétés professionnelles. »

« De nombreuses entreprises forgent des liens financiers solides avec des départements de recherche universitaires dans le but légitime de faire progresser les connaissances du public. Les entreprises parrainent parfois des chaires universitaires, parrainent des étudiants ou financent des recherches. De tels arrangements peuvent aider les entreprises à améliorer leur image en s'affiliant à une institution académique ou à une société professionnelle prestigieuse. »

« La transparence et l'indépendance scientifique sont cruciales dans de telles relations. En tant que groupe, les études financées par l'industrie sont plus susceptibles de produire des résultats favorables à l'industrie. Cela ne signifie pas que le financement de la recherche scientifique par les entreprises conduira nécessairement à des résultats biaisés, mais cela souligne la nécessité d'une divulgation complète afin que l'objectivité de la littérature scientifique puisse être correctement évaluée. »

[…]

« 5) Le truquage »

« Influencer des fonctionnaires ou des processus gouvernementaux pour manipuler de manière inappropriée les politiques. »

« À l'instar des organisations d'intérêt public, de nombreuses entreprises ou associations professionnelles de l'industrie font pression sur le gouvernement pour l'aider à adopter une législation favorable à leurs intérêts. […] »

« Malheureusement, une “porte tournante” entre l'industrie et le gouvernement présente une énorme opportunité pour les personnes ayant des liens avec l'industrie et des conflits d'intérêts financiers clairs d'occuper des postes décisionnels clés. Ces fonctionnaires peuvent aider à élaborer des politiques qui profitent à un ancien employeur ou à un employeur potentiel, politiques qui peuvent perdurer longtemps après leur départ. »

[…]


[1] https://www.ucsusa.org/

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que la responsabilité de l’auteur et ne représentent pas nécessairement celle de BAM!

Le chapô est de BAM!

 

Lire l'article en anglais dans son intégralité ici :
https://www.ucsusa.org/resources/disinformation-playbook

Source photo:
Image originale de momius sur AdobeStock

Enlève 99.99% de mensonges