La Fondation Gates

Investigation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Symbole d'une nouvelle philanthropie pour les uns, incarnation du Mal pour les autres, la Fondation Bill & Melinda Gates est la deuxième plus importante fondation dans le monde en termes de dotation. 

Avec un total de plus de 73 milliards de dollars distribués depuis 1997 dans 118 pays, l’influence de cette fondation au niveau mondial est indéniable, en particulier dans le secteur pharmaceutique et de la santé.

BAM! investigation analyse en détail les donations de la Fondation Gates


GAVI, l’OMS et l’immunité

Les plus gros bénéficiaires de la Fondation Bill & Melinda Gates sont la Global Alliance for Vaccines and Immunisation (GAVI) avec plus de 6 milliards de dollars et l’OMS avec plus de 4 milliards de dollars, ce qui indique une nette implication dans le secteur de la santé, et plus particulièrement dans le secteur de la vaccination.

Lorsque les États-Unis décidèrent de se retirer de l’OMS durant la présidence Trump, la Fondation Gates s’est substituée aux USA et est ainsi devenue de facto le principal bailleur de fonds de l’OMS[1].

Peu après, l’OMS a modifié sa définition de l’immunité collective ainsi que celle d’un vaccin.

1

Coronavirus disease (COVID-19): Serology, antibodies and immunity
Coronavirus disease (COVID-19): (31 décembre 2020)

La Fondation et la presse

Outre des investissements massifs dans le secteur pharmaceutique et de la santé, la Fondation Gates a versé 319 millions de dollars à différents groupes de presse dans le monde, entre autres:

  • NPR- $24,663,066
  • The Guardian- $12,951,391  
  • Der Spiegel- $5,437,294      
  • NBCUniversal Media- $4,373,500
  • Le Monde (France)- $4,014,512
  • El País- $3,968,184
  • BBC- $3,668,657
  • CNN- $3,600,000  
  • The Daily Telegraph- $3,446,801
  • Financial Times- $2,309,845
  • Al-Jazeera- $1,000,000

Analyse des donations

Nous avons analysé les donations sur la base du tableau publié sur le site de la Fondation Bill & Belinda Gates (https://www.gatesfoundation.org/-/media/files/Fondation Gates-grants.csv).

2

GATE1

Avec 61% des donations, les Etats-Unis se taille la part du lion mais relativement à sa population la Suisse est largement en tête avec plus d’un million et demi de dollars par habitant. La présence de nombreuses firmes pharmaceutiques, mais surtout de GAVI et de l’OMS explique cette situation particulière.

La Fondation en Belgique

En ce qui concerne la Belgique, la Fondation Bill & Melinda Gates a distribué 343 676 641 $, ce qui correspond à près de 30 000 $ par habitant, soit trois fois plus que la moyenne par pays et cinq fois plus que la France. La forte concentration du secteur pharmaceutique en Belgique et la présence des institutions européennes, à Bruxelles, expliquent en partie cette situation.

GATE2

GATE3

GATE4

Analyse détaillée

Vous trouverez ici une analyse détaillée des donations et des possibles liens d’intérêts.

  • La Fondation Gates a versé 3 423 524 $ à la Katholieke Universiteit te Leuven (KUL) depuis novembre 2017.
  • Emmanuel ANDRE enseigne la microbiologie clinique à la KUL.
  • Marc VAN RANST est professeur de virologie à la KUL.
  • La Fondation Gates a également commandé une étude à l'Institut Rega de la KUL, où Marc VAN RANST est responsable de la virologie clinique et épidémiologique.
  • À l'Université de Gand (RUG), la Fondation Gates a versé 10 859 970 $. Steven VAN GUCHT y a fait son doctorat et y a également travaillé avant de rejoindre Sciensano. Il y est encore aujourd'hui un conférencier invité.
  • Sciensano, où Steven VAN GUCHT occupe le poste de responsable des maladies virales, a indirectement reçu 2 141 010 $ de la Fondation Gates. Sciensano est né en 2018 de la fusion(rationalisation) entre l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP), qui a reçu 1 524 173 $ de Fondation Gates en 2008, et le Centre d’Étude et de Recherches Vétérinaires et Agrochimiques (CERVA). Ce dernier a reçu en 2015 de Fondation Gates quelque 616.837 $, destinés au développement de vaccins inactivés afin d’améliorer la production agricole. Le CERVA soutient le travail de l’AFSCA. Depuis janvier 2021 Sciensano participe au Global Burden of Animal Diseases (GBAD), un projet co-financé par la Fondation Gates, l’Union européenne (via la DG-Santé) et le Foreign, Commonwealth and Development Office britannique, à raison de 7 millions de dollars. Le partenariat inclut aussi l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Le directeur du programme GBAD chez Sciensano est Brecht Devleesschauwerchercheur en zoonoses, sécurité alimentaire et médecine vétérinaire ; professeur et ex-chercheur à l’UGent, membre du Foodborne Disease Burden Epidemiology Reference Group, FERG, de l’OMS ; ex-professeur à la KUL ; ex-expert technique de l’OMS.
  • Quantoom, une filiale d’Univercells (voir plus bas), a obtenu 7,5 millions de dollars de la Fondation Gates en novembre 2021 pour le développement de vaccins à ARNm peu coûteux dans les pays à bas et moyens revenus.

L’équipe est composée de:

  • José Castillho
    PDG, co-fondateur et CTO d’Univercells. 
    Ex-manager de l’industrialisation de vaccins antiviraux chez GSK 1999-2004.
  • Sudir Kumar Sharma
    Vice-CTO, CSO et chef du développement vaccinal d’Univercells.
  • Yves Ghislain
    Chef de développement technique et d’équipement.
    Manager du développement vaccinal chez Univercells.
    Ex-manager et ex-chercheur chez GSK Vaccines 1995-2018.
  • Conor Cahill
    Chef de production chez Univercells.
    Ex-chef de groupe œuvrant sur les vaccins Polio et Zika chez Janssen 2017-2019.
    Ex-directeur global R&D du développement vaccinal et ex-manager global et européen des vaccins (polio, influenza, DTP,...) chez GSK 2009-2017.
    Ex-chef œuvrant sur les vaccins malaria chez GSK 2003-2007.

Le conseil d'administration est composé de:

  • Pierre Morgon
    Directeur chez Univercells depuis 2018.
    Président du conseil d'administration d’Eurocine Vaccines depuis 2019.
    Directeur chez Vaccitech PLC depuis 2018, partenaire chez Mérieux Développement depuis 2014.
    Affilié à de multiples firmes pharmaceutiques de développement vaccinal.
    Ex-VP Global Marketing chez Sanofi Pasteur 2009-2013.
    Ex-VP Marketing d’Aventis Pasteur 1998-2003.
  • Jean-Paul Prieelsmembre
    Membre des conseils d'administration de plusieurs firmes pharmaceutiques et biotech.
    Ex-senior VP de R&D chez GSK 1987-2011.
  • Michel de Wilde
    Membre des conseils d'administration de plusieurs firmes pharmaceutiques et biotech, dont :

CureVac depuis 2016, qui a reçu 898.637 $ en novembre 2016 pour le développement d’un vaccin à ARNm afin de protéger les cheptels de petits agriculteurs.

Variation Biotechnologies Vaccines Inc. depuis 2014.

Ex-conseiller du PDG de Sanofi Pasteur 2013-2016.
Ex-senior VP R&D de Sanofi Pasteur 1999-2013.
Ex-VP R&D chez SmithKline Biologicals, devenu GSK Vaccines, 1987-1999.

  • Andrin Oswald
    PDG de Centogene.
    Membre du conseil d'administration d’Univercells.
    Délégué pour les vaccins covid-19 de l’administration fédérale suisse 2020.
    Ex-membre du conseil d'administration du Global Health Innovative Technology Fund (GHITF) de 2017 à 2020. En 2012, le GHITF fut créé par une coopération entre la Fondation Gates, le gouvernement japonais et des géants de l’industrie pharmaceutique tels TakedaDaiichi Sankyo et Astellas, qui avaient tous des membres dans le conseil d'administration. La Fondation Gates a financé le GHITF a raison de plus de 70 mio. €. Cependant, le nom d’un membre du conseil d'administration de GHITF frappe: Peter Piot de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM) et qui apparaît aussi plus bas ainsi que dans une article de BAM! sur la KUL. Les partenaires actuels comprennent aussi MerckJohnson & Johnson, le Wellcome Trust et Zoom.
    Ex-PDG de Novartis Vaccines & Diagnostics et ex-manager chez Novartis de 2005 à 2015. Ex-directeur Life Science Partnerships de la Fondation Gates de 2016-2020.
    Ex-directeur chez GSK de 2015 à 2016
    Ex-membre de la Global Health Investment Corporation (GHIC) de 2012 à 2020. La GHIC a comme investisseurs les gouvernements d’Allemagne, du Canada et de Suède ainsi que GSKMerckPfizerAXAJP Morgan et la Children’s Investment Fund Foundation (CIFF, dont BAM! a déjà parlé ici). La GHIC est le bras commercial du Global Health Investment Fund (GHIFcréé en 2012 par la Fondation Gates et JP Morgan Chase et dont les partenaires et sponsors sont plus au moins les mêmes que ceux de la GHIC.
  • Beate Kampmann
    Directrice du Vaccine Center de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, depuis 2018.
    Professeur à l’Imperial College London de 2005 à 2018.

Parmi les membres du conseil d'administration avec vote se trouvent:

  • Doug Neugold, président du conseil d'administration, private equity investor dans le domaine des sciences de la vie.
  • Hugues Bultot
    PDG et co-fondateur.
    PDG d’Exothera, PDG d’Unizima.
    Ex-PDG de MaSTherCell, diverses autres firmes pharmaceutiques.
    Alumni de l’UCL et de Solvay.
  • José Castillo, membre du conseil d'administration de Quantoom (voir plus haut).
  • Pierre Morgon, membre du conseil d'administration de Quantoom (voir plus haut).
  • Glenn Rockman, membre depuis 2018.
    Fondateur d’Adjuvant Capital (un fonds d’investissement pour les sciences de la vie).
    Directeur de multiples firmes pharmaceutiques (biotech, vaccinales, de recherche génomiques et d’analyses automatisées de datas).
    Trésorier de la Global Health Investment Corporation depuis 2015.
    Partenaire du Global Health Investment Fund 2014-2019.
    Ex-VP et ex-directeur général chez JP Morgan 2007-2014.
  • Céline Vaessen
    Conseillère puis CIO de la Société Fédérale de Participations et d’Investissement de Belgique(SFPI).
    Assistante, puis professeur de finances à Solvay depuis 2002.
    Ex-manager au Crédit Agricole.
  • Andrin Oswald, membre du conseil d'administration de Quantoom (voir plus haut).

Les membres du conseil d'administration sans vote (c.à.d. observateurs) sont:

  • Rodolphe de Spoelberch
    Famille de Spoelberch, l’une des trois familles actionnaires majoritaires d’AB Inbev. Elle est impliquée dans la London School of Hygiene & Tropical Medicine, lire plus ici.
  • Andre Ostachkov
    Directeur de l’Innovation Fund, un fonds d’investissement intéressé par les start-ups en chimie et sciences de la vie.
    Membre des conseils d'administration de plusieurs firmes chimiques, pharmaceutiques et biotech.
    Ex-membre du conseil d'administration d’Unizima, une filiale d’Univercells qui se focalise sur l’accès aux médicaments dans les pays à bas et moyens revenus.
    Ex-employé, -VP et -directeur chez BNP Paribas 2001-2018.
  • Jean-Marc Legrand.
    Plusieurs postes de conseil d'administration de firmes pharmaceutiques et biotech, dont Exother, intéressé par le capitalisme éthique et (éco-)responsable, car propriétaire de WELL – Wealth Ethics Lifestyle & Leadership.
    Ex-membre du conseil d'administration de ZEN Car.
    Ex-vice PDG d’UBS 2008-2012.
    Plusieurs ex-postes exécutifs chez BBL, devenue ING, 1992-2007.
  • Olivier De Duve
    Venture capitalist et fondateur d’Inventures VC Impact, membre des conseils d'administration de plusieurs firmes pharmaceutiques et biotech.
    Ex-banquier chez Bear Stearns et Deutsche Bank.
  • Gil Yeong Mok, analyste, investisseur et venture capitalist.
  • Kerstin Laudemann
    Directrice Portfolio chez Takeda 2017-2021.
    Ex-chef des partenariats public-privé chez Shire 2016-2017.
    Plusieurs ex-postes exécutifs chez Baxter BioScience 2001-2015.
  • GlaxoSmithKline (GSK) a reçu de la Fondation Gates près de 59,2 millions de dollars depuis 2011.
  • Zoetis Belgium (LLN), filiale de la firme pharmaceutique vétérinaire no. 1 parmi les Fortune 500, a reçu presque 14,4 millions de dollars de Fondation Gates en février 2017 afin de faire du lobbying pour réduire les réglementations limitant l’accès au marché vétérinaire en Afrique sub-saharienne, pour officiellement aider les petits agriculteurs. 
    Zoetis était à l’origine la sparte agroalimentaire et vétérinaire de Pfizer, Pfizer Animal Agriculture (1952), ensuite Pfizer Animal Health (1988), pour ensuite devenir Zoetis (2013). Entre 1995 et 2011 Pfizer acquiert une panoplie d’entreprises pharmaceutiques vétérinaires, les concentrant dans sa sparte vétérinaire, pour finalement s’en séparer et créer Zoetis en 2013.
    Depuis, Zoetis a continué d’acquérir d’autres firmes, notamment celles qui mettent l’accent sur la recherche génomique. Défenseur du concept “One Health”, selon lequel médecines humaine et vétérinaire sont liées et selon lequel le danger des maladies infectieuses pour l’homme vient surtout du règne animal, Zoetis a lancé en 2021 son programme “Driven to Care”, qui prône la durabilité et un bénéfice socio-économique pour tous, notamment les petits agriculteurs dans les pays à bas et moyens revenus, via les avancées de la médecine vétérinaire.

Membres remarquables du conseil d'administration de Zoetis:

L’équipe de management est composée de:

  • Petra DE SUTTER, Vice-Premier Ministre et Ministre de la fonction publique et des entreprises publiques sous le gouvernement De Croo, travaille également au RUG (Université de Gand), en tant que professeur extraordinaire, et à la Ghent University Hospital, en tant que cheffe du département de médecine reproductive.

Petra DE SUTTER était également présidente (jusqu’en octobre 2020) de l’European Parliamentary Forum for Sexual and Reproductive Rights (EPF, voir plus bas, anciennement: European Parliamentary Forum for Population and Development), membre du Parlement belge pour les Verts et donc impliquée dans SENSOA, via APPG BelgiumSENSOA relève de Planned Parenthood, qui a reçu 28 965 012 $ de la Fondation Gates. L’EPF a reçu 7 419 151 $ de la Fondation Gates.

  • Alexander DE CROO a travaillé au Boston Consulting Group, où son épouse, Annik Penders, est directrice générale et partenaire à Bruxelles. Le Boston Consulting Group a un partenariat avec la Fondation Gates.

En 2015 également, DE CROO a rejoint les Young Global Leaders, du Forum économique Mondial, qui est une organisation extrêmement élitiste qui conduit la transformation de l'économie à la suite de la crise corona et promeut ouvertement The Great Reset. Le Forum économique Mondial, avec la Fondation Gates, a été l'un des organisateurs d'EVENT 201, qui a simulé une pandémie peu avant qu'elle ne devienne une réalité pour tous.

DE CROO semble être une bonne connaissance de Bill Gates, à en juger par les photos et la vidéo youtube: Belgium pledges towards gender eqaulity #GlobalCitizenFestival

En 2006, il a fondé Darts IP, désormais une société américaine, où travaille la sœur d'Alexander DE CROO, Ariane, et qui compte parmi ses clients GoogleLVMH (leader mondial du luxe, propriété de Bernard Arnault) et Proctor & Gamble (Dit is het zakelijk netwerk van Alexander De Croo | De Tijd).

L’académie du Chatham House ne donne que 6 à 10 bourses par an à des chercheurs, dont Stefan Cibian(voir ci-dessus) en a obtenu une en 2020. Sa région d’intérêt de recherche est l’Afrique. L’académie est soutenue, entre autres, financièrement par la Robert Bosch Stiftung, la multinationale pétrolière Chevron, et les Open Society Foundations (OSF) de George Soros, dont BAM! a déjà parlé ici.

La direction du Chatham House est bien trop vaste pour qu'il soit possible de parler de chaque personne en détail. Parmi de nombreux (ex-)députés et (ex-)fonctionnaires gouvernementaux britanniques, particulièrement du ministère des affaires étrangères, de la Bank of England (BoE) et des services de renseignements britanniques, de l’ONU et des institutions européennes, figurent aussi beaucoup de (ex-)représentants d’entreprises et de banques, de fondations, think tanks et lobbies. Voici une sélection des profils les plus interpellants et leurs affiliations les plus intrigantes:

  • Présidents:
    • Eliza Manningham-Buller, Co-Présidente.
      Membre à vie et ex-directrice générale de MI5.
      Ex-membre et ex-présidente du conseil d'administration du Wellcome Trust 2008-2021.
      Ex-présidente du conseil d'administration de l’Imperial College London.
      Intérêt pour la sécurité internationale, la recherche médicale et la santé mondiale.
    • Helen Clark, Co-Présidente.
      Co-présidente de l’Independent Panel for Pandemic Preparedness and Response de l’OMS.
      Ex-administratrice du programme de développement de l’ONU.
      Ex-Premier Ministre de Nouvelle-Zélande; ses centres d’intérêts sont le changement climatique, le développement durable et la région Asie-Pacifique.
  • Conseil:
    • Heide Baumann, initiatrice du comité digital. 
      Exécutif chez Vodafone. 
      Ex-exécutif chez Liberty GlobalMicrosoft et Bertelsmann.
    • Ann Cormack
      Ex-responsable globale des relations gouvernementales chez Rolls Royce (Rolls Royce a déjà été cité ici sous Tijl De Bie).
      Directrice du UK Government’s Foreign & Commonwealth Office.
      Membre du conseil d'administration de la Confederation of British Industry.
      Ex-directrice énergie chez Xyntéo.
      Ex-PDG d’une entreprise de biocarburant appartenant à BP.
      Ex-directrice PME de UK Department for Trade and Industry.
      Ex-responsable chez Shell.
      Ex-conseillère du British Institute of Energy Economics.
    • Anita Lowenstein
      Productrice/documentariste de la BBC, focalisant son programme sur les initiatives actives dans le développement international.
    • Kenneth Cukier
      Éditeur en chef de The Economist, membre du CFR.
      A publié dans le New York TimesWashington PostFinancial TimesForeign Affairs
      Chroniqueur économique et technologique chez CBSCNNNPRBBC.
      Conférencière au TED Talk sur l’intelligence artificielle, les data et la société.
  • Direction:
    • Robin Niblett, PDG. 
      Co-président du conseil géopolitique du Formule Économique Mondial.
      Ex-président du groupe d’expert de l’OTAN en 2014.
      Chroniqueur pour le Foreign AffairsThe Financial TimesThe Washington PostThe Daily TelegraphThe GuardianBloomberg ‘Surveillance’BBC NewsCNN International.
      Ex-COO et ex-directeur du programme européen du Center for Strategic and International Studies, un think tank financé par l’industrie financière, numérique, énergétique et militaire des USA et mondiale ainsi que des fondations et ONG, telles que la Fondation Gates, l’OSF, la Charles Koch Foundation, le Rockefeller Brothers FundBloomberg Philanthropies (dont nous avons déjà parlé ici), Novartis FoundationMunich Security Conference, etc. ou encore par des gouvernements et institutions publiques, tels la FAO, l’UE, l’OMC, les gouvernements allemand, américain, canadien, français, qatari, des UAE, etc. et auquel font partie des ex-diplomates et stratèges influents, tels Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski[2].
    • Pr Tim G. Benton, directeur de recherches sur les risques émergents, directeur environnement et société (Dr. honoris causa de la 
      Intéressé par les questions alimentaires, il fût à l’origine du UK Global Food Security Program, ex-collaborateur des gouvernements britanniques, de l’UE et du G20.
      Ex-responsable de l’agenda global du Forum Économique Mondial.
      Auteur du Special Report on Food, Land and Climate de l’Intergovernmental Panel on Climate Change.
    • Bernice Lee
      Directrice de recherches sur les futurs, conseillère du Sustainability Accelerator, ex-chef de groupe des Interdépendances EU-Chine sur l’énergie et la sécurité climatique.
      Membre du UK Global Resource Initiative Task Force.
      Conseillère du UK Climate Change Committee.
      Membre du conseil d'administration de l’Energy Foundation China.
      A publié dans Financial TimesNew York TimesWiredBloombergWall Street JournalForeign AffairsCaijingHarvard Business Review et The Americas Quarterly.
      Ex-directrice Changement climatique et sécurité de ressources du Forum Économique Mondial.
      Ex-collaboratrice du secrétaire-général de l’ONU.
      Ex-collaboratrice de la Rockefeller Foundation, lire plus sur la RF ici.
      Ex-conseillère Changement climatique du CIFF, lire plus sur CIFF ici. Ex-collaboratrice de Shell.
  • Senior Advisers:
    • Shumeet Banerji
      Fondateur de Condorcet, qui se focalise sur l’intersection entre les datas, la biologie et la santé.
      Membre du conseil d'administration de Tala Energy.
      Membre du conseil d'administration de Hewlett Packard.
      Alumni de la Kellogg School of Management.
      Il met l’accent sur l’influence des technologies et des datas sur la vie humaine.
    • José M. Barroso
      Directeur chez Goldman Sachs.
      Ex-Premier Ministre du Portugal.
      Ex-Président de la Commission Européenne.
    • Nicholas Burns
      Membre des conseil d'administration des think tanks/lobbies du Council on Foreign Relations(CFR ), de la Trilateral Commission, de l’Atlantic Council.
      Ex-membre du ministère des affaires étrangères des USA sous John Kerry.
      Premier négociateur des USA sur le programme nucléaire iranien.
      Ex-ambassadeur des USA à l’OTAN.
      Ex-ambassadeur des USA en Grèce.
      Ex-porte parole du ministère des affaires étrangères des USA sous Clinton
      Ex-collaborateur au National Security Council de la Maison Blanche, 1990-1995, sur la Russie, l’Ukraine et l’Eurasie sous Clinton et sur les affaires soviétiques sous H.W. Busch.
      Ex-diplomate au consulat américain à Jérusalem, 1985-1987, aux ambassades des USA en Égypte, 1983-1985, et en Mauritanie.
    • Clara Furse
      Présidente de HSBC UK.
      Directrice chez Vodafone.
      Présidente UK Voluntary Carbon Markets Forum, qui vise à établir un marché des licences de carbone.
    • André Hoffmann
      Directeur chez Roche Holding.
      Membre du conseil d'administration de Genentech Inc.
    • Michael Klein
      Ex-PDG de Citigroup
      Ex-conseiller du premier ministre de l’UK sur le plan de sauvetage des banques lors de la dernière crise financière.
      Ex-conseiller du programme World Food de l’ONU.
    • Majid H. Jafar
      PDG de Crescent Petroleum et VP du Crescent Group.
      Directeur du conseil d'administration de Dana Gas, dont Crescent est le plus grand actionnaire.
      Membre de l’Atlantic Council.
      Young Global Leader du Forum Économique Mondial.
      Ex-collaborateur de Shell.
    • Ali Y. Koç
      Membre du conseil global de Bank of America.
      Membre du CFR.
    • Marc E Leland
      Ex-membre des conseil d'administration de plusieurs firmes pétrolières et de fonds d’investissements.
      Ex-coprésident du German Marshall Fund.
      Ex-membre du CFR.
    • Rachel Lomax
      Directrice chez HSBC Holdings.
      Membre du conseil d'administration de CityUK.
      Membre du conseil d'administration de l’Imperial College London.
      Ex-vice gouverneur de la Bank of England.
    • Simon Patterson
      Membre du conseil d'administration de FlixBus.
      Directeur chez Tesco.
      Ex-membre du conseil d'administration de Skype.
      Ex-manager du Financial Times.
    • Lubna S. Olayan
      Membre des conseils d'administration d’AllianzMcKinsey & Co.Bank of America et Merrill Lynch.
      Administratrice de l'Université des sciences et technologies du roi Abdallah (KAUST), du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ainsi que de l'Asia Business Council.
      Présidente d’Alfanar, une organisation de venture philanthropy au Moyen-Orient.
    • Kevin Rudd
      Ex-Premier Ministre et ex-Ministre des Affaires étrangères de l’Australie.
      Applaudi par le FMI pour sa politique fiscale.
      Co-fondateur du G20.
      Distinguished statesman du Strengthening America’s Health Security, lire plus en haut.
    • Daniel Sachs
      Membre du conseil d'administration mondiale de l’Open Society Foundations et président du comité d’investissement.
      Membre de l’European Council on Foreign Relations, lire plus ici.
    • Sir John Sawers
      Ex-chef du MI6.
      Ex-membre du UK National Security Council.
      Ex-ambassadeur du UK à l’ONU.
      Ex-directeur du ministère des affaires étrangères.
      Ex-envoyé spécial en Irak.
      Ex-ambassadeur du UK au Caire.
      Ex-conseiller en politique étrangère de Tony Blair.
    • Sir Jonathan Symonds
      Président du conseil d'administration de GSK.
      Directeur chez Genomics England Ltd.
      Directeur chez Proteus Digital Health Inc.
      Ex-directeur et ex-VP de groupe chez HSBC Holdings.
      Ex-CFO de Novartis.
      Ex-CFO d'AstraZeneca.
      Ex-manager de Goldman Sachs.
      Membre de l’European Round Table, lire plus sur ici.
  • Young advisers:
    • Sam Alvis
      Conseiller du Tony Blair Institute.
      Ex-employé du Wellcome Trust.
    • Lara Hollmann
      Conseillère de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit, mentionnée plus bas, pour le ministère fédéral allemand de coopération économique sur la prévention pandémique et le concept “One Health”, voir plus haut.
      Ex-employée de la Commission Européenne aux DG “Protection Civile” et “Aide Humanitaire”.
    • Fergus Kell, chroniqueur pour Al JazeeraRFIAFPLe Figaro.
    • T. Omoniyi, fondateur et PDG de Common Sense Networks, un réseau médiatique britannique.
    • Natia Seskuria
      Membre du Conseil National de Sécurité de Géorgie.
      Ex-éditrice étrangère du Sunday Times.
      Maître de conférences sur la politique gouvernementale russe.
  • Une autre organisation ayant reçu de l'argent de la Fondation Gates est la Fondation EurActiv Politech (“Europe’s MediaLab”), un projet de coopération médiatique international chapeauté par la EurActiv Foundation, qui a reçu au total près de 2,5 millions de dollars rien que pour la Belgique (2 368 300 $ pour être précis). EurActiv regroupe un réseaux de partenaires médiatiques auquel font partie multiples grands journaux de presse européens (TagesspiegelWirtschaftswocheThe Guardian, El PaisCorriere della SeraGazeta WyborczaOuest France, ...).
    The Guardian a également été financé régulièrement par la Fondation Gates. En tout, il a reçu depuis 2011 plus de 12,7 millions de dollars de la Fondation Gates.
    EurActiv a comme première ligne éditoriale d’être “pro-européen”, c.à.d. que pour EurActiv l’intégration européenne peut-être critiquée mais pas remise en question, alors que 17% de ses revenus proviennent de projets publics européens. Un bon tiers des revenus proviennent de l’industrie et un autre tiers des associations professionnelles (souvent liées à l’industrie), partis et ONG membres.
    • Les membres du conseil d'administration d’EurActiv sont:
      • Marc Sundermann du 04/2020 au 12/2021.
        Ex-directeur des relations gouvernementales chez Bertelsmann 2012-2020.
      • Bart Becks depuis le 12/2016.
        Membre depuis le 11/2021 du conseil d'administration du nouveau European Innovation Council (EIC), de la Commission européenne, censée investir dans les technologies innovantes.
        Directeur du conseil d'administration d’E-Health Valley depuis le 10/2020, un fond investissant dans les startups dans le domaine de la santé numérique.
        Co-fondateur de BeCentral en 2016, un campus favorisant les connaissances digitales et la création de startups.
        Ex-directeur du conseil d'administration d’iMinds de 2011 à 2016, devenu IMEC,concentré sur les nanotechnologies et les technologies numériques.
        Ex-PDG de Belgacom Skynet de 1998 à 2006.
      • Pedro Ortún Silvándirecteur de plusieurs DG de la Commission européenne depuis 1988.
      • Julian Oliver, secrétaire et président du conseil d'administration depuis 2004.
        Ex-VP chez American Express de 1987 à 1994.
      • Luciano Morganti
        Chercheur IMEC à la VUB depuis 2006.
        Professeur depuis 2013 en matière de médias et technologies.
        Depuis 2021: coordinateur du projet de la Commission européenne Stars4Media, un projet pilote issu d’une proposition du Parlement européen visant à améliorer la coopération de médias en Europe et chapeauté par EurActiv. Le projet connaît aussi le soutien d’un groupe de parlementaires européens, qui voudraient qu’un poste permanent du budget européen soit dédié au soutien du secteur de l’information. La 2ème édition a, entre autres buts, “le soutien de la démocratie dans la lutte contre la désinformation” et la reconstruction de confiance du public dans les médias.
      • Christophe Leclercqex-PDG depuis le 07/2020, fondateur, conseiller et actionnaire majoritaire depuis 2000.
        Membre du European Digital Media Observatory, une agence officiellement indépendante de la Commission européenne, mais créée par elle afin de combattre la désinformation en ligne, en coopération avec l'industrie. BAM! en a déjà parlé ici.
        Ex-fonctionnaire de la Commission européenne auprès de la DG compétition, chargée de la coordination des politiques liées aux télécoms et internet.
        Ex-consultant, puis senior project manager chez McKinsey de 1988 à 1995.
    • La Fondation Gates soutient également le think tank Re-Imagine Europa à raison d’environ 1,5 million de dollars, dédiés spécifiquement au développement agroalimentaire à l’aide des technologies géniques (OGMs). Ceci fait partie d’une stratégie à moyen/long terme, qui vise la déréglementation des OGM au niveau européen en trois mouvements:
  1. Présenter les OGM comme une solution innovante et “verte” à la problématique climatique.
  2. Présenter les PME comme incubatrices de cette innovation.
  3. Présenter les PME comme écrasées par la bureaucratie et les réglementations.

Un des espaces stratégiques faisant partie de cet enjeu semble être le continent africain, à en juger d’après le focus de certains des partenaires comme la Confédération Européenne des Associations de Petites et Moyennes Entreprises (CEA-PME) de Re-Imagine Europa.

Au Forum Économique Mondial de 2004 à début 2021:

Young Global Leaders.

Conseillère du PDG.

Directrice régionale Europe et Eurasie.

Directrice des Young Global Leaders.

Membre du Conseil européen des relations étrangères (ECFR).

Ex-employée de Nestlé.

  • Nora Khaldi, mathématicienne, microbiologiste et bioinformaticienne.

Fondatrice et PDG de Nuritas, une firme pharmaceutique bénéficiant du soutien de Horizon 2020 et de laBanque européenne d'Investissement (BEI), misant sur l’AI et le big data afin de promouvoir la recherche génomique, thérapeutique et agroalimentaire et qui coopère avec BASFNestlé et Johnson & Johnson et dont plusieurs membres du conseil d'administration et investisseurs ont des liens avec l’industrie numérique, agroalimentaire et -chimique, génomique et pharmaceutique.

Membre des Young Global Leaders du Forum Économique Mondial.

  • L’Université de Gand (UGent) a été soutenue par la Fondation Gates à raison de plus de 11,5 millions de dollars entre 2008 et 2021, dont 657.001 $ ont été versés au CHU de Gand.
  • Le Vlaams Instituut voor Biotechnologie a reçu près de 2,4 millions de dollars en novembre 2021 de la Fondation Gates pour trouver un moyen de réduire le temps et les coûts de production dans les pays à bas et moyens revenus. Le Pr Dirk Inzé de EU-SAGE est un des directeurs scientifiquesdu Vlaams Instituut voor Biotechnologie.
    • En s’intéressant de plus près au Vlaams Instituut voor Biotechnologie, l’on se rend compte que l’une des membres du conseil d'administration est Pr Anne De Paepe de l’UGent et membre du conseil d'administration du Fonds Baillet Latour (FBL), dont BAM! a déjà parlé ici(sous Mathias Dewatripont).
    • Parmi d'autres membres du conseil d'administration du Vlaams Instituut voor Biotechnologie, ayant un lien avec l’industrie, citons:

PDG de Viziphar Biosciences.

Ex-PDG de Janssen jusqu’en 2000.

Ex-directeur chez Shire Pharmaceuticals.

Président du conseil d'administration du Vlaams Instituut voor Biotechnologie.

Membre du conseil d'administration de l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (voir plus bas).

PDG d’Agile Therapeutics.

PDG d’Actinium Pharma.

Directeur du Newton Biocapital.

Ex-directeur de Janssen jusqu’en 2017 (voir plus bas)).

Il fait partie du conseil institutionnel du Vlaams Instituut voor Biotechnologie.

  • Peter Piot, dont BAM! a déjà parlé ici.
  • Biotalys est une spin-off de biotechnologie agroalimentaire du Vlaams Instituut voor Biotechnologie, qui a reçu en octobre 2021 presque 6 millions de dollars de la Fondation Gatespour des recherches de produits agroalimentaires destinés à des petits agriculteurs africains. Son PDG, Patrice Sellès, était auparavant, entre autres, responsable stratégique et directeur R&D chez Syngenta , une firme agroalimentaire et chimique créée par Astrazeneca et Novartis en 2000 en fusionnant leur filière agrochimique. Syngenta (dont Sellès fut l’employé de 2002 à 2019) fut rachetée en 2015 par ChemChina.
  • L’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Institute for Tropical Medicine, ITM) a obtenu de la Fondation Gates plus de 45 millions de dollars entre 2011 et 2021, surtout en rapport avec l’éradication de maladies tropicales en Afrique et au Congo spécifiquement. Le dernier soutien de novembre 2021 s’élève à 13,3 millions de dollars et est dédié à l’éradication des trypanosomes au Congo grâce une stratégie basée sur les data.
    • Le conseil d'administration est composé, entre autres, de:
      • Sa présidente, Cathy Berx
        Gouverneur d’Anvers.
        Professeur à l’Université d’Anvers (UIA).
        invitée des Bilderberg en 2018.
        Fonctionnaire du CD&V.
        Ex-conseillère d’Yves Leterme.
      • Ajit Shetty
        Président du conseil d'administration du Vlaams Instituut voor Biotechnologie (voir plus haut).
        Activement lié à l’industrie pharmaceutique.
        Ex-PDG et directeur chez Janssen.
      • Dirk Moens, ex-président d’AB Inbev Asia-Pacific.
      • Steven Serneels
        PDG de European Venture Philanthropist Association, qui promeut la “venture philanthropy” (la philanthropie entrepreneuriale) comme modèle économique.
        EVPA, une association qui promeut le commerce de la philanthropie, avec des liens vers le Fonds Baillet Latour et la Fondation Roi Baudouin, ainsi que les institutions européennes et multiples fondations liées à l’industrie. En lire plus ici.
    • Le conseil scientifique de l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers est entre autres composé de:
      • Shaden Kamhawi, employée du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, dont le directeur est Anthony Fauci.
      • John Nkengasong, directeur de l’Africa Center for Disease Control.
        Envoyé spécial covid-19 du directeur-général de l’OMS.
        Membre du Forum Économique Mondial.
        US Center for Disease Control (CDC).
      • Yodi Mahendradhata
        Alumni de la Charité à Berlin.
        Directeur du South East Asia Regional Training Center for Health Research soutenu par l’OMS.
      • Amadou Alpha Sall
        Directeur général de l’Institut Pasteur Dakar.
        Directeur du Collaborating Center de l’OMS.
        Membre de groupes d’experts de l’OMS, dont le Global Outbreak and Alert Response Network et le Strategic Advisory Group Experts on Immunization.
        Ex-conseiller vétérinaire de l’OMS.
        Alumni de l’Institut Pasteur.
      • Alexandra Calmy
        Professeur assistante à l’Institute of Global Health de l’Université de Genève.
        Membre de groupes de travails de l’OMS sur le SIDA
        Membre de la Swiss National COVID-19 Science Task Force.
        Membre de Médecins Sans Frontières.
        Recherche sur le HIV en partenariat avec Médecins Sans Frontières, la Fondation Gates et l’OMS.
      • Peter Piot (lire plus ici).
    • Parmi les titulaires honoraires de l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers se trouvent:
      • Erika VliegheUniversité d’Anvers (UIA).
      • Emmanuel AndréKU LeuvenInstitut Rega.
    • L'Université d’Anvers (UIA) a reçu 331.350 dollars de subventions de la Fondation Gatesentre 2015 et 2016, essentiellement pour de la recherche concernant la polio. L’UIA héberge le Center for the Evaluation of Vaccination (CEV), dirigé par Pierre Van Damme, qui est partenaire du Vaccine Confidence Project (VCP). Le VCP est dirigé par Heidi Larson (lire plus ici) et financé par la Commission européenneGSKMerckJohnson & Johnson, la European Federation of Pharmaceutical Industries and Associations (EFPIA, lobby européen de l’industrie pharmaceutique) et la MacArthur FoundationPierre Van Damme a publié avec Heidi Larson en insistant sur le maintien des mesures, aussi après vaccination, afin de vaincre le covid-19. L’article cité déclare les financements suivants:
      • L’Université d’Anvers reçoit des financements de GSKMerckSanofiJohnson & JohnsonOsivaxFondation GatesPATH (voir plus bas), les gouvernements flamand et belge et la Commission européenne.
      • Le Vaccine Confidence Project est financé par GSKAstraZenecaJohnson & Johnson et Merck.
      • Heidi Larson a reçu des financements d’AstraZeneca et de GSK pour du consulting au sujet de vaccins.

Pierre Van Damme travaille également pour NOVOSANIS de VAX-ID, une méthode d'administration d'injections dans le derme, juste en dessous de l'épiderme et fait partie de OraSure Technologies Inc, qui fabrique des kits de test ARN pour Covid-19 et est la société mère dont font également partie DNAGENOTEK (technologie de l'ADN et des gènes), DIVERSIGEN (séquençage et analyse du microbiome) et URSURE (tests de diagnostic).

Cathy Berx, gouverneur d'Anvers, travaille comme maître de conférences à l'Université d’Anvers (UIA), où son mari, Johan MEEUSEN, enseigne le droit européen et le droit international privé. Elle fait également partie, entre autres, du conseil d'administration de l'Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (voir ci-dessus). C. Berx a été invitée à la conférence Bilderberg en 2018.

L’engagement de ces fondations, toutes reliées entre elles et à la Fondation Gates, en faveur de ce forum parlementaire européen, risque de créer des conflits d’intérêts chez les députés européens impliqués et d'exercer sur eux des pressions dans d’autres domaines en les menaçant de retirer leur soutiens financiers au forum.

BAM! Investigation

   


[1] https://www.lesoir.be/307216/article/2020-06-15/coro...

[2] Röper, T. (2022): Inside Corona. 85pp.

Source Photo :
AdobeStock ©Casimiro