Willem Engel, figure de proue du mouvement de contestation contre les mesures corona « Viruswaarheid » aux Pays-Bas a été arrêté fin mars pour motif de « sédition ». Son arrestation à la sortie d’un bureau de vote avait fait le tour de la toile[1], et l’information avait été relayée par de nombreux médias Hollandais et néerlandophones belges.

Un collectif de résistants bruxellois a récemment lancé une campagne d’information “low-tech” pour permettre à la population d’exprimer un choix éclairé devant la possibilité de se faire vacciner contre le covid. Le consentement éclairé est inscrit dans la législation belge [1], mais sur le terrain, les campagnes médiatiques, politiques et médicales qui ont jalonné la crise covid l’ont bafoué.

© Renaud Cagna

Ce samedi 19 février, l'annuel Carnaval Sauvage a été interrompu par de violentes interventions policières, comme en témoignent les participants. Au vu du contexte - un événement festif, on s'interroge sur la proportionnalité et la nécessité de ces mesures policières.

Alors que Franck Vandenbroucke semble vouloir faire le forcing auprès de la Commission Santé pour mettre à l’ordre du jour du vote au Parlement la loi sur la vaccination obligatoire des professionnels des soins de santé, nous publions ici les points importants du projet de loi [1] qui ne fait pas moins de 154 pages…

Plus d'articles...