Photo: BAM! ©Vick

Notre rédaction a reçu cette tribune d’un non-expert, citoyen, qui se pose des questions, somme toute, assez pertinentes. Cette tribune tente d’expliquer l’absurdité, en soi, des mesures gouvernementales. Nous avons tenu à la mettre à l’honneur en la publiant intégralement, car elle donne une bonne idée de ce que peut ressentir la population sous le joug des mesures sanitaires passées et actuelles.

Cet article d’Ariane Bilheran a l’immense mérite de mettre des mots sur ce qui nous arrive depuis bientôt deux ans et contribue à expliquer l’incompréhensible absence de réaction populaire aux mesures absurdes, iniques et délétères subies par les populations du monde occidental, voire du monde entier. Ariane Bilheran nous a donné son aimable autorisation pour reproduire ici cet article publié sur son site, qu’elle a écrit pour approfondir certains thèmes investigués lors du Symposium international de santé mentale organisé le 23 octobre dernier par la Aliança Pela Saúde Portugal, au sujet de la pandémie de peur actuelle propagée dans l'humanité.

copyright "Alpha Citizens International"

La rédaction de BAM! a reçu cette tribune d’un « citoyen non-vacciné » qui souhaite rester anonyme « pour protéger [s]a famille des jugements et de l’intolérance générale qui prévaut ».

Ce texte a été refusé à la publication dans un quotidien belge qui souhaite « ne pas introduire dans le débat des éléments scientifiquement contestables ». Avant de le publier, la rédaction de BAM! l’a, bien entendu, soumis à l’approbation de son comité scientifique, qui n’a rien trouvé à y redire. Ce témoignage émane d’un citoyen ordinaire qui entend exercer son droit constitutionnel à ne pas se faire vacciner. Celui-ci montre, en tout cas, que son non-consentement à se faire vacciner contre le covid est particulièrement… éclairé. Une opinion quelconque, donc, mais dans laquelle plus d’un million de non-vaccinés en Belgique, voire des millions de vaccinés sous la contrainte, pourraient bien se retrouver.

Bonjour à toi, qui est « de l’autre bord sanitaire ». Je suppose que tu l’as remarqué, tout est fait pour que nous soyons opposés.

Tu as fait le choix de la sécurité, de l’altruisme, de l’écoute, du respect des règles.

Moi, j’ai fait un autre choix, soi-disant égoïste, en contradiction avec le reste du monde, complotiste.

Réponse à l’éditorial de Dorian de Meeûs « Ce que les non-vaccinés ignorent ou minimisent… » [1] par le Dr Nour de San, spécialiste en biologie clinique et conseillère en conformité dans l'industrie et le secteur médical.

Photo © "Autorités fédérales"

Il ne fait aucun doute que nous sommes partis dans une aventure qui n’est pas près de se terminer si vite. Les optimistes naïfs, comme moi, pensent que le château de cartes du covidisme va s’écrouler bientôt, tant l’arrogance, les mensonges, les failles et les conflits d’intérêts des décisionnaires sont flagrants. C’est méconnaître les enjeux colossaux, en termes de pouvoir, qui sous-tendent la déferlante totalitaire, qui nous emporte en ce moment.

Plus d'articles...