Tribune

Et si on assouplissait les règles?

Et si on assouplissait les règles?

Aaaaaah, le Peuple a été entendu... Ça y est, on va pouvoir revoir des gens, des amis, la famille... Aaaaaah, l'horeca va pouvoir rouvrir, les voyages non essentiels vont de nouveau être tolérés, concerts, musées, etc.

Vraiment?

Je vais me faire l'avocat du diable (ou le complotiste, comme vous voulez) mais est-ce que ceci ne fait pas encore partie du jeu? Est-ce que ce "relâchement" des règles ne serait juste pas une autre forme de contrôle? Ne serait-ce pas les prémices d'un confinement encore plus dur?

Je m'improvise scénariste d'un blockbuster: Back to the lockdown III

Tout se déroule dans le futur proche, disons mai 2021. Le soleil nocturne éclaire les terrasses, on boit un mojito en regardant la TV et son conseil de sécurité. Un homme s'exprime avec dureté et nous dit que nous avons été irresponsables, que de 10 personnes autorisées, nous avons sauté trop vite le pas vers 12, 13, 14, 15... Que pour mieux profiter, nous avons trop vite ôté nos masques et que notre abstentionnisme aux centres d'injections n'a fait qu'accroître nos maux...

Un peu catastrophique? Trop complotiste? Avec des "Si" on met Paris en bouteille? «C'est pas faux», comme dirait mon homonyme. Pourtant, si on fixe un peu les choses, les "prédicateurs" du début de cette crise avaient vu juste sur beaucoup de choses et on constate aujourd'hui des personnes se "retourner" sur les faits établis comme une vérité absolue par nos gouvernants.

Je ne sais pas de quoi demain sera fait, je ne sais pas si mon ressenti est juste. Ce dont je suis conscient en revanche, c'est ma totale perte de confiance en des décideurs qui décident de ne pas décider... Je sais que je ne retrouverai pas confiance en eux, en ce système qu'on nous vend comme le seul qui peut exister, le seul qui nous apportera une vie de confort, de libertés, de richesses...

Je ne sais pas si je vois juste. Je ne sais plus me référer à un cadre aujourd'hui, comme vous. La confusion dans laquelle nous sommes plongés depuis un an fonctionne plutôt bien...ou pas.

«Exprimer sa pensée et se révolter, c'est animer son rejet de la manipulation et de l'illusion» Claudemay

Source photo :
https://www.qwant.com/?q=lockdown&t=images&license=public