Nos médias mainstream, comme traitement de la manifestation organisée dimanche, montrent les exactions des casseurs et les maladresses de nos forces de l’ordre. L’essentiel de l’action manifestée par des dizaines de milliers de très gentils (r)évolutionnaires n’est pas traité.

©Philippe Graton

Est-ce une déformation professionnelle ? Le métier de scénariste permet de décortiquer la trame d’un récit, de savoir comment détourner l’attention du lecteur. Une méthode qui permet d’obtenir, à la fin de l’histoire, l’exclamation : « Oh ! C’était donc ça !? ». Technique narrative qui saute aux yeux dans la crise sanitaire actuelle.

Sabine Moens de Fernig et Laurence Vandeputte redevenues citoyennes depuis qu’elles ont quitté leurs mandats politiques et leurs partis, interpellent la commune d’Uccle, en tant que pouvoir organisateur des écoles communales uccloises, à propos de l’application du port du masque pour les enfants dès 6 ans.

Que se passe-t-il en Helvétie ? Ce pays à peine plus grand que la Belgique, toujours représenté en blanc sur les graphiques des nations européennes, toujours à part même s’il en est au cœur.

Depuis le 20 novembre dernier, le télétravail est à nouveau obligatoire. Pour ceux qui peuvent le pratiquer, la règle des 4 jours est de rigueur. Passons sur les dispositions d’exception et le fatras administratif, les responsables en entreprise sont mis à rude épreuve par des pouvoirs publics qui s’emploient à tout compliquer.

Marko pour Mediabask

Face à l’urgence et à l’accélération des mesures gouvernementales incohérentes, inutiles, discriminatoires, ce 14 janvier les bibliothécaires en lutte ont fait paraître un appel au monde de la culture [1]. La tribune "Nous ne sommes toujours pas dupes!", rédigée par deux collectifs afin de rompre le silence, a été signée par + de 600 personnes du monde de la culture, artistes et professionnels (bibliothécaires et libraires y compris).

Plus d'articles...