Lettre à la Ministre de l’Éducation

Tribune
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
 
08-12-2021

Lettre à la Ministre de l’Éducation

 

Alors que chaque jour apporte son lot de révélations sur les infâmes marchandages politiques qui ont imposé le masque à des enfants dès 6 ans, un citoyen a décidé de prendre sa plume pour écrire à la Ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles et exprimer son étonnement et sa déception…

Madame la Ministre,

J’ai été le premier à vous applaudir lorsque vous défendiez nos enfants il y a quelques semaines sur la RTBF.

Je reprends ici vos mots :

“On a décidé de ne pas masquer les enfants de primaire pour deux raisons. Tout d’abord parce que les experts s’accordent sur le fait que la plus-value épidémiologique du masque est réelle chez les adultes pour peu que le masque soit correctement porté. Or, on sait que c’est compliqué pour les enfants de porter un masque convenablement pendant 8 heures d’affilée, c'est-à-dire de ne pas le toucher, de ne pas l’enlever, de ne pas jouer avec etc.

“La deuxième raison est la série d’inconvénients au port du masque. Plus de la moitié des enfants se plaignent de maux de tête, ça occasionne des troubles de l’apprentissage et de la concentration.”

Les enfants ne souffrent toujours pas de forme grave du Covid et (que) le variant delta n’a pas changé la donne à ce sujet.” “On ne doit pas prendre des mesures plus contraignantes pour les enfants alors que les adultes peuvent se protéger.”

https://www.7sur7.be/belgique/caroline-desir-si-les-enfants-ne-doivent-pas-porter-de-masque-a-lecole-cest-parce-que-cest-aux-adultes-de-se-proteger~ae9ad4d4/

Que s’est-il passé pour que des mots pourtant pleins de bon sens laissent la place à des propos en contradiction complète avec ceux prononcés quelques semaines auparavant ?

Les enfants seraient-ils soudainement devenus des êtres sans fantaisies, capables de porter un masque 8 heures d’affilée sans le toucher, sans l’enlever et sans jouer avec celui-ci ?

Les inconvénients que vous décriviez (maux de tête, troubles de l’apprentissage et de la concentration, …) auraient-ils disparu ?

Les enfants feraient-ils subitement des formes graves ?

Ou toutes les mesures mises en place (y compris le masque) ne sont pas efficaces pour que les adultes puissent se protéger ?...

Soyons sérieux. Vous et moi savons que la décision qui a été prise relève du marchandage et n’a aucune justification objective.

Qui peut croire que l'on va arrêter une épidémie en masquant des enfants dès l’âge de 6 ans ? Si cela fonctionnait efficacement avec le reste de la population nous n’en serions pas là...

Savez-vous si cette décision aura un impact positif sur l’épidémie (et alors que taux de reproductivité est déjà en baisse) ? Non, vous n’en savez rien et vous ne le saurez probablement jamais…

Par contre, vous savez parfaitement que cette décision aura des conséquences certaines et irrémédiables sur l’apprentissage et l’équilibre émotionnel des enfants.

Je reste persuadé qu’au fond de vous vous êtes opposée à cette décision (comment pourrait-il en être autrement d’une personne soucieuse avant tout de l’éducation et de l’équilibre des enfants), et que vous n’avez pu vous y soustraire pour des raisons purement politiques.

Je vous invite donc à retrouver la force de défendre vos convictions malgré les difficultés. Quand vous réussirez, je serai le premier à vous applaudir.

En attendant, je ne compte pas imposer aux enfants une décision qui va à l’encontre de leur bien-être et de mes convictions.
Je vous prie d’accepter, Madame la Ministre, l'assurance de ma plus haute considération.

Si vous souhaitez envoyer cette lettre à la Ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles, cliquez sur le lien ci-dessous:
https://otofurowww.s3.eu-west-1.amazonaws.com/desir.html