“Entre le 5 avril et le 26 décembre, le National Health Security Office (NHSO) de Thaïlande a versé environ 927 millions de bahts (soit plus de 25 millions d’euros) d'aide financière à 8 470 personnes qui ont subi des effets secondaires indésirables après avoir été vaccinées contre le COVID-19“

"Ce lundi matin, au tribunal de police, c’est audience spéciale "infractions sanitaires".

"Les citations à comparaître ont véritablement plu, contre des citoyens qui n’ont pas respecté les diverses mesures, le couvre-feu ou l’interdiction de rassemblement, et qui n’ont pas payé la transaction proposée par le procureur du roi. Les uns parce qu’ils ont oublié, les autres parce qu’ils viennent plaider leurs soucis financiers, ou se défendre."

 

Le Règlement sanitaire international (2005) ou "RSI (2005)" est une loi internationale qui aide les pays à travailler ensemble pour sauver des vies et préserver des moyens d'existence menacés par la propagation internationale des maladies et d'autres risques pour la santé publique.

Le RSI (2005) a pour but de prévenir et protéger contre la propagation internationale des maladies, de la combattre et d'y réagir tout en évitant de créer des entraves inutiles au trafic et au commerce international. Le RSI (2005) est également conçu pour réduire le risque de propagation de la maladie dans les aéroports internationaux, les ports et aux postes-frontières.

Le RSI (2005) établit une nouvelle série de règles destinées à soutenir le système mondial d'alerte et d'intervention existant et exigeant des pays qu'ils améliorent la surveillance internationale et les mécanismes de notification des événements de santé publique et aussi qu'ils renforcent leurs capacités nationales de surveillance et d'action.

Tout cela fait du RSI (2005) un nouvel instrument de santé publique nécessaire et très opportun, dont le rôle est capital pour assurer la sécurité sanitaire internationale.

Retrouvez l'entièreté de l'article ici : https://www.who.int/ihr/about/faq/fr/#faq01

Plus d'articles...