Camarades,

Cela fait maintenant depuis le 18 mars 2020 que le gouvernement a décidé d’enfermer sa population afin de lutter (comme ils disent) contre la propagation du coronavirus. Les personnes âgées, fragiles et arborant des antécédents médicaux constituent grandement les citoyens à risques de cette pandémie, il était donc bien évidemment légitime de les protéger.

Finalement, la crise du Covid m'a fait gagner beaucoup de temps et un peu d'argent : je ne regarde plus la télévision, je ne crois plus aux nouvelles données par les journaux, je n'achète plus de magazines appartenant aux grands groupes de presse...  

Camarades,

Je m’adresse à vous comme je m’adresserais à Dieu ou à tout autre symbole auquel nous voudrions croire. La liberté qui nous a été impunément retirée ces derniers temps se doit de revenir, elle se doit de nous bercer à nouveau, mais pour cela la coalition d’un seul peuple doit se faire de toute urgence.

Réponse à l’éditorial de Dorian de Meeûs « Ce que les non-vaccinés ignorent ou minimisent… » [1] par le Dr Nour de San, spécialiste en biologie clinique et conseillère en conformité dans l'industrie et le secteur médical.

«Le temps logique et l’assertion de certitude anticipée» paru en 1945 dans les Cahiers d’art, est un des textes de Lacan qui m'a le plus impressionné et dont les axes essentiels sont devenus les lignes directrices de ma pratique analytique étendue au domaine du rapport au monde, à l'Autre et aux autres.

Comment la crise du Covid a rendu nos sociétés religieuses voire sectaires, sans qu’on s’en rende compte

Comme beaucoup de gens de ma génération sous nos latitudes, j'ai été éduqué dans une famille, un esprit, une culture religieuse chrétienne et plus précisément catholique. 
Je m'en suis écarté de plus en plus au fil du temps, dès l'adolescence, pour devenir athée. J'en ai, malgré tout, gardé une grande fascination et un intérêt constant pour le phénomène religieux, sous quelque forme qu'il soit. Cette éducation, cette manière de voir le monde m'a permis de repérer les symptômes du religieux, souvent cachés mais réels, qui agissent sournoisement dans notre société contemporaine, aujourd’hui pourtant sécularisée.

Plus d'articles...