14
Dim, Aoû

19 millions de vies sauvées ?

Santé
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

L’OMS annonce que le vaccin Covid a sauvé 19.2 millions de vies [1]. Avec un budget de plus de 9 milliards, l’OMS a évidemment les moyens pour calculer avec précision et confiance une telle performance. Puis première mauvaise nouvelle, le savant calcul a été réalisé par l'Imperial College de Londres… surtout connu pour ses modélisations délirantes [2] mais malheureusement très suivies.  Deuxième mauvaise nouvelle, il s’agit d’une modélisation qui n’a aucune valeur scientifique puisque le principe est de développer des hypothèses sur base de paramètres (qui sont eux aussi souvent des hypothèses) et que l’observation pourra valider… ou pas.

“La modélisation utilisée pour justifier des affirmations délirantes“

“...”

“L'Imperial College s’est bâti une solide réputation pour lancer sur la base de modélisations des affirmations qui sont ensuite invalidées dans les faits, et ils semblent vouloir confirmer cette réputation. A son triste actif, l’Imperial College a, entre autres, publié les modèles de Neil Ferguson en 2001, qui ont conduit à l'abattage de 6 millions de bovins et de moutons pour prévenir la propagation de la fièvre aphteuse, occasionnant une perte de 10 milliards de livres sterling à l'économie britannique. Par la suite, ils ont notamment prédit en 2002, 50.000 à 150.000 décès causés par la maladie de Creutzfeld-Jakob, à la suite de l'épidémie d'Encéphalite Spongiforme Bovine (il y a eu 177 décès), 200 millions de décès de la grippe aviaire dans le monde en 2005 (il y en a eu 78) ; 65.000 décès dus à la grippe porcine au Royaume-Uni en 2009 (il y en a eu 457).“

“Bien qu’il n’ait pas été produit par le travail de Neil Ferguson, ce dernier modèle de l'Imperial College est également très fantaisiste. La modélisation ne vaut rien lorsqu’elle se contente d’extrapoler des hypothèses choisies par ses auteurs pour confirmer leurs suppositions. Ces hypothèses étaient tellement délirantes lors de leur dernier essai qu'elles ont abouti au fantasme absurde de 20 millions de vies sauvées.”

“...”

“Voyons ce que cela signifierait.

Tout d'abord, voici un graphique montrant l’évolution du nombre total de décès attribués au Covid dans le monde au fil du temps. L'arrivée des vaccinations ne semble pas en avoir infléchi la trajectoire (figure 1).

 image2

“Figure 1: Décès cumulés attribués au covid au niveau mondial“

“Ajoutons maintenant une autre courbe pour montrer ce qui se serait passé sans la vaccination, si la prédiction de l’Imperial College s’était vérifiée et que 19,8 millions de personnes étaient mortes (figure 2). Leur prédiction ne fonctionne que sur la base d'une augmentation massive du taux de mortalité.“

image5

“Figure 2: Prédiction de l'Imperial College pour le nombre total de décès dans le monde qui auraient été enregistrés en l'absence de vaccination“

 

“Pour arriver à 19 millions de vies sauvées, ils ont inclus une affirmation selon laquelle 500.000 vies ont été sauvées au Royaume-Uni. C’est une statistique bien connue en Grande-Bretagne.“

“Neil Ferguson et son équipe ont affirmé au printemps 2020 que si nous n'intervenions pas, il y aurait 500.000 vies perdues à cause du Covid. Ils ont atteint ce nombre en supposant que 85% d'entre nous attraperaient le Covid lors de la première vague et que 1% d'entre nous en mourraient. Ce chiffre de 500.000, auquel l'Imperial College tient particulièrement, puisque c’est le nombre de vies qu'ils prétendent que le vaccin a sauvées, malgré les 200.000 personnes décédées du Covid depuis.“

“Comment savons-nous qu'ils ont tort ?“

“Si la vaccination avait sauvé des vies, nous pourrions voir une différence entre les pays avec des taux de vaccination différents. Par exemple, les pays d'Europe de l'Est ont des taux de vaccination nettement différents, de 30% à 66%, mais on ne mesure pas de lien de proportionnalité entre les chiffres de mortalité Covid de ces pays et leur taux de vaccination.“

 image4

image7

“Figures 3a et 3b: Les quatre pays d'Europe de l'Est les plus vaccinés et les quatre moins vaccinés. La figure 3a montre les taux de vaccination et la 3b et la mortalité totale cumulée attribuée au covid“


“L'évolution de la situation dans les pays d’Asie du Sud-Est apporte également un éclairage intéressant. Ces pays sont fortement vaccinés et pourtant, lors de la dernière vague Omicron, ils ont atteint un taux de mortalité de 300, 400, voire plus par million d’habitant. Ce qui est du même ordre de grandeur que ce que l'Europe a connu au printemps 2020, avec le variant original et avant la vaccination. L'affirmation selon laquelle les vaccinations préviennent plus de 80% des décès dus au Covid ne correspond tout simplement pas à ce qui se passe dans le monde réel.“

image6

image1

“Figure 4a et 4b: Mortalité cumulée attribuée au covid dans les pays fortement vaccinés d'Asie du Sud-Est (4a) par rapport à la mortalité jusqu'à l'automne 2020 pour l'Europe sans vaccin (4b).“

 

“Ces modélisateurs ont choisi à la carte de petites études sur la mortalité chez les vaccinés et les non-vaccinés, qui ont chacunes leurs propres biais, mais produisent des résultats que les modélisateurs apprécient. À partir de ceux-ci, ils extrapolent pour produire des prédictions qui n'ont aucun rapport avec le monde réel.“

“Les modèles de l’Imperial College n'ont jamais fait leurs preuves, mais ils ne semblent jamais en tirer les leçons. Les hypothèses que l’Imperial College a cette fois encore utilisées pour produire ce dernier modèle [NDLR les 19.2 millions sauvées par la vaccination] n'ont aucun lien avec la réalité.“

“Le public doit se rendre compte que les institutions telles que l'Imperial College reçoivent un financement considérable de l'industrie pharmaceutique[3] et que cela peut influencer la manière dont les résultats des recherches sont présentés. Les médias traditionnels prétendent que de telles recherches sont de la ”science" alors qu'il ne s'agit que de marketing pour l'industrie pharmaceutique. Le fossé entre la réalité et le récit dominant s'élargit de jour en jour et le public doit se rendre compte que les sources auxquelles il a fait confiance par le passé ne peuvent plus être considérées comme fiables sur ce sujet.”


Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que la responsabilité de l’auteur et ne représentent pas nécessairement celle de BAM!

Le titre, le chapô et la traduction sont de la rédaction de BAM!

Lien vers le site original : Traduit de Imperial fantasy of 20 million lives saved

[1]Covid: "Les vaccins ont sauvé 19,8 millions de vies", selon l'OMS - La Libre

[2]Imperial College’s Coronavirus Predictions Flawed | National Review

[3]Funding | Research groups | Imperial College London

Source photo :
Image recadrée à partir de l'image originale de vchalup sur AdobeStock

Enlève 99.99% de mensonges