Ce régime sanitaire obscène et inique et ses collaborateurs de tout poil ne m'inspirent que le dégoût et le mépris.

Et une colère légitime et cathartique.

Finalement, la crise du Covid m'a fait gagner beaucoup de temps et un peu d'argent : je ne regarde plus la télévision, je ne crois plus aux nouvelles données par les journaux, je n'achète plus de magazines appartenant aux grands groupes de presse...  

La liberté est un concept qui nous appartient à tous individuellement. Ma valeur "liberté" n'est pas la même que chacune des vôtres. En effet, je me sens libre le matin si je me lève une heure avant mon départ alors qu'un(e) autre se sentira libre s’il/elle se lève cinq minutes avant de partir.

Je commence par des points de suspension. Je marque mon ahurissement ou mon dégoût, je ne sais pas, je ne sais plus. Je vous laisse le lien vers l'article et le reportage qui me fait ne plus savoir quoi penser et comment peut-on faire l'apologie de ces actes...

Plus d'articles...