Pourquoi le blocage complet du centre-ville de la capitale du deuxième plus grand pays du monde n’a-t-il pas préoccupé davantage nos médias ? Le fossé, le gouffre devrait-on dire, entre les médias généraux, dits mainstream, et les réseaux sociaux semble, à ce jour, inéluctable.


Parti de l’Ouest du Canada, ce convoi de camionneurs et autres nombreux participants s’opposant aux mesures sanitaires (laissez-passer sanitaire et vaccination obligatoire pour le commerce transfrontalier avec les États-Unis) a vu ses rangs grossir durant son trajet, fédérant quantité d’autres participations. Le 29 janvier, des dizaines de milliers de citoyens (15 000 selon la police d’Ottawa – plus d’un million selon Fox News et les réseaux sociaux [1]) n’ont pas hésité à faire des kilomètres dans le froid polaire (-20 °C) pour s’y joindre devant le parlement.

La conférence de presse des leaders du mouvement a mis l’accent sur le côté pacifique de leur action. Ils résument les revendications de façon très simple : « Nous demandons à tous les gouvernements de mettre fin aux mandats et restrictions COVID car nous pensons que ces restrictions font plus de tort que de bien », menaçant de fait la démocratie participative [2]. Les médias belges francophones et français, à de rares exceptions près, n’ont survolé l’événement qu’après le 30 janvier, soit le lendemain.

Même rengaine

Les médias mainstream se sont échinés à minorer l’événement au regard du nombre de participants ou de la sympathie prétendument limitée de la population [3]. Le premier sujet du JT de la RTBF, balayé en 16 secondes, date du 30 janvier. Un article de la RTBF du 29 janvier [4] nous apprenait cependant distraitement l’existence de la manifestation, car il mettait surtout l’accent sur la disparition de Trudeau, sans s’attarder sur le côté totalement inédit et historique de la situation. Le premier vrai sujet au JT arriva le 7 février, alors que le gouvernement Canadien sonnait l’état d’urgence à Ottawa. La couverture donnait cependant la part belle aux résidents mécontents des coups de klaxon !

Le même phénomène d’amalgame entre antivax (alors que seuls 10% des camionneurs ne sont pas vaccinés, le Canada présentant un taux de vaccination de + de 80 % de la population [5]) et complotistes-extrémistes de droite-casseurs-délinquants-pollueurs-profanateurs de monuments… se répète à chaque fois dans « notre » presse nationale depuis les manifestations à Bruxelles. Peut-on parler de tri, d’omission, d’orientation tendancieuse de l’information ?

Grand écart

Il serait donc faux de dire que la presse nationale et internationale francophone n’a pas parlé du convoi de la liberté. Elle a relayé l’événement, mais sans en faire les titres, toujours avec retard malgré l’énormité de la contestation, et surtout en décrédibilisant le mouvement, même si certains journaux, comme La Libre Belgique, prétendent rester factuels [6].

On ne peut nier que sur les réseaux sociaux ce fut l’inverse. Un nombre incalculable de vidéos ont circulé, montrant une foule considérable autour du parlement. Avec ces témoignages filmés, des morceaux de réels apparaissent enfin : des familles acclamant vivement les camionneurs sur le bord des routes, pacifiques et déterminés, bien organisés, malgré les tentatives de la Ville d’Ottawa de casser l’élan du mouvement.

L’écart entre ces deux versions de la réalité risque de se creuser un peu plus à chaque fois si, comme l’a récemment mentionné la directrice de BFMTV lors d’un colloque, il ne faut « pas trop aller à rebours de la parole officielle, puisque ce serait fragiliser un consensus social  » [7]. Question de consensus ou de coercition ? À force de vouloir flatter la parole officielle, les médias risquent de se retrouver un jour bien isolés.

Par Emma Joy, journaliste chez BAM!

   


Source Photo :

[1] https://m.youtube.com/watch?v=G4p0QYYyDjo
[2] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1859555/camionneurs-manifestation-declaration-presse-convoi-liberte
[3] https://www.lalibre.be/international/amerique/2022/01/28/freedom-convoy-des-centaines-de-camionneurs-en-route-vers-ottawa-pour-manifester-contre-lobligation-vaccinale-FWGAKI5LL5DXNFUQENIYGZ7AVU/

https://www.liberation.fr/international/amerique/canada-ce-quil-faut-savoir-sur-le-freedom-convoy-le-mouvement-antivax-qui-paralyse-ottawa-20220131_JPYI5ELL5ZAWJBLF72B3FTFX2Y/

https://www.liberation.fr/international/amerique/au-canada-la-capitale-assiegee-par-le-mouvement-anti-mesures-sanitaires-20220208_LPVKZUV3QZBL5A3EGNRWX42NVY/

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/au-canada-les-camionneurs-antivax-bloquent-la-capitale-ottawa-pour-le-3e-jour-consecutif_4919517.html

https://www.ledevoir.com/societe/667164/convoi-de-la-liberte-autre-jour-de-manifestation-des-camionneurs-a-ottawa-sous-forte-presence-policiere

https://www.lefigaro.fr/vox/monde/convoi-des-camionneurs-a-ottawa-la-pandemie-revele-une-importante-volonte-de-secession-20220201

https://www.journaldemontreal.com/2022/02/04/bruit-des-klaxons-a-ottawa-une-poursuite-de-98-m-contre-le-convoi-de-camionneurs

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/other/la-manifestation-de-camionneurs-n-e2-80-99a-rien-de-pacifique-selon-la-police-d-e2-80-99ottawa/ar-AATpyls

https://www.rtl.fr/actu/international/convoi-de-la-liberte-contre-l-obligation-vaccinale-que-se-passe-t-il-a-ottawa-7900121559

https://www.lesoir.be/art/d-20220208-GTF87A?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3Dle%2520convoi%2520de%2520la%2520libert%25C3%25A9%2520Ottawa

https://www.lesoir.be/422927/article/2022-02-08/canada-pourquoi-les-truckers-anti-vax-ont-lance-leur-revolte?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3Dle%2520convoi%2520de%2520la%2520libert%25C3%25A9%2520Ottawa

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20220131_01658913/les-manifestations-anti-mesures-sanitaires-covid-se-poursuivent-au-canada-photos

https://www.nouvelobs.com/monde/20220207.OBS54177/convoi-de-la-liberte-le-mouvement-qui-paralyse-ottawa-et-se-repand-au-canada-en-5-actes.html#modal-msg

https://www.nouvelobs.com/societe/20220209.OBS54244/antivax-gilets-jaunes-militants-d-extreme-droite-qui-compose-le-convoi-de-la-liberte-en-france.html

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1858039/convoi-liberte-camionneurs-vaccin-extreme-droite

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1859235/manifestation-cammioneurs-ottawa-police-pression-jour-6

[4] https://www.rtbf.be/article/canada-ou-est-le-premier-ministre-justin-trudeau-pendant-que-des-camionneurs-occupent-ottawa-10926087 /
[5] https://health-infobase.canada.ca/covid-19/vaccination-coverage/
[6] https://www.lalibre.be/international/amerique/2022/01/28/freedom-convoy-des-centaines-de-camionneurs-en-route-vers-ottawa-pour-manifester-contre-lobligation-vaccinale-FWGAKI5LL5DXNFUQENIYGZ7AVU/
[7] https://www.msn.com/fr-fr/actualite/elections/covid-19-la-directrice-de-bfm-tv-a-t-elle-admis-avoir-suivi-la-parole-officielle-au-nom-du-%C2%ABconsensus-social%C2%BB/ar-AATiwH4

 

Un citoyen défendait ce 20 janvier 2022 sa requête à la Cour Constitutionnelle contre le laissez-passer sanitaire (Covid Safe Ticket – CST). Il demande son annulation à Bruxelles car celui-ci « porte atteinte à ses libertés et droits fondamentaux, avec préjudices sérieux ».

La Fapeo (Fédération des Associations de Parents de l’Enseignement officiel) alerte sur le mal-être des ados pendant la pandémie. Selon sa dernière étude [1], les jeunes n’auraient pas été correctement pris en compte par les autorités durant la crise sanitaire

Un rassemblement citoyen aura lieu ce mardi 18 janvier à 19h45 devant le siège de l’Ordre des médecins du Hainaut [1], en soutien au docteur Alain colignon invité à comparaître à 20h. Cette convocation fait suite à une plainte introduite en mars 2021 par le Dr Michèle Gérard, infectiologue au CHU Saint-Pierre, et dont les motifs concernent la prescription d’Ivermectine, les conseils de traitement relatifs au covid ainsi qu’un discours qualifié d’« anti vaccin » .

Dans un courrier de réponse à l’Ordre , le Dr Colignon précise que ses conseils sur le traitement du covid « reposent sur des études non polluées par les conflits d’intérêts ». Il précise également que la prescription d’Ivermectine en association avec l’hydroxychloroquine et l’azithromycine se fait « après une anamnèse fouillée, après un contact verbal consciencieux avec le patient et si cela s’impose après un examen clinique ».

Il nuance aussi l’étiquette d’anti-vaccin qui lui est collée en constatant que « les vaccins contre le SRAS sont loin d’être des miracles » et qu’il n’a « jamais mis en cause leurs maigres performances, mais la façon illégale et immorale dont ils sont mis en œuvre ».

Briser l’omerta

Contacté par Bam, le docteur Colignon explique se réjouir de cette convocation, comme d’une réelle opportunité d’argumenter son point de vue et de questionner le positionnement de l’Ordre des médecins et son silence sur des points cruciaux.

Sur les traitements précoces, par exemple, il « estime que le docteur Gérard et tous les médecins qui n’ont pas prescrit ces traitements ambulatoires précoces en se limitant à calmer les angoisses de leurs patients au paracétamol jusqu’à suffocation, ne pourront pas éternellement se réfugier derrière le bouclier d’un gouvernement incompétent et d’experts compromis par des conflits d’intérêt pour justifier cet inacceptable abandon du navire ».

Questions essentielles

Le docteur Colignon compte bien profiter de son audience pour aborder des questions d’éthique médicale et de droits des patients, notamment : la transgression du secret professionnel médical dans le cadre de la crise du covid, le fait qu’en l’absence d’une obligation vaccinale, « le patient doit pouvoir y consentir librement, en étant clairement informé et sans pression d’ordre moral », ainsi que les conditions nécessaires à l’exécution de l’acte médical qu’est la vaccination.

Par Marley R., journaliste à BAM!


rue des Archers 6b 7000 Mons

Transcription de la plainte dans le courrier du docteur collignon publié in https://jesuismalade.org/2021/12/22/jaccuse-courrier-du-docteur-collignon-a-lordre-des-medecins-belge-suite-a-la-delation-du-dr-michele-gerard/

https://www.kairospresse.be/jaccuse/


La Commission Européenne a annoncé ce 27 janvier 2022 [1] la publication des nouveaux rapports [2] des réseaux sociaux Facebook, Google, Microsoft, TikTok et Twitter cosignataires [3] du Code of Practice on Disinformation [4]. Ils disent tous avoir constaté en novembre et décembre une forte augmentation des contenus liés aux vaccins et au covid. Certains disent avoir dissous des réseaux « antivaxx ». Rien de nouveau, ni de transcendant.

Le Docteur David Bouillon a déposé auprès du parlement belge une pétition officielle pour « la prise en charge médicale précoce des patients covid en ambulatoire ». Cette pétition officielle dénonce le fait que la politique sanitaire repose uniquement sur le vaccin, au détriment d’un protocole de prise en charge du malade par son médecin traitant. Une situation à l’origine conséquences dramatiques, décès et encombrement des hôpitaux, explique le médecin.

Plus d'articles...