Tribune

Aux amis qui me demandent de tourner la page du covid

Aux amis qui me demandent de tourner la page du covid

Je te remercie de penser à ma vie qui s'épuise. Tu n'es pas la première personne à me demander de passer à autre chose.

Comment te faire comprendre le sérieux et l'absolue nécessité de ma démarche alors que tu m'apostrophes avec une demande de reddition, une injonction semblable à celle du policier qui tance un "circulez, y’a rien à voir!"?

J'aimerais comprendre quelles sont tes ressorts, quelles valeurs président à ce vain conseil?

Manifestement la paix t'importe plus que la justice et le droit... Pire encore, tu n'as probablement vu aucun indice réclamant un examen sérieux des enjeux, tenants et aboutissants, ni d'éventuels mobiles, indifférents au bien commun, qu'on pourrait dévoiler.

Eh bien, accepte que je les porte à ta connaissance et que si tu te réclames de ce bien commun, je te soumette un étalage de faits qui établiraient de fortes présomptions. Le cas échéant, ne voudrais-tu pas qu'elles fussent dénoncées, établies et condamnées?

Comment rester indifférent au funeste sort qui est réservé à notre humanité? J'ai trop de peine de voir mes contemporains terrorisés, brimés, abusés et mystifiés. Je ne peux pas vivre dans ce mensonge et laisser commettre pareils crimes.

Les nouveaux contours de la banalité du mal sont aussi hideux que ses précédents jaillissements. Tu vois un plan d'urgence pour sauver des vies, moi je vois un plan marketing qui ne fait pas dans la dentelle et qui se préoccupe de tout sauf de soigner les malades, au nom d'un unilatéralisme vaccinal. Je m'étonne que tu n'y détectes aucune incohérence, étrangeté, ni autres coercitions qui manquent de t'indigner. 

À ce stade, je peux t'énumérer un nombre de faits qui dresseraient un tableau plus que suspect sur les actes posés par les protagonistes et profiteurs de cette crise. Cui bono? C'est quasi cousu de fil blanc tout ça... et ça ne t'intéresse pas? Que faudrait-il pour te convaincre que la santé des gens est le cadet de leurs soucis? La chose étant établie, ne voudrais-tu pas tout faire pour contrecarrer leurs plans?

Sinon, comment espères-tu me convaincre que mes soupçons seraient infondés?

J'ai l'impression que toi et ceux qui m'ont demandé de lâcher prise, souhaitiez qu'on vous épargne le grand déballage de la vérité qui vous obligerait à reconnaître que vous avez endossé et repris ces mensonges à votre compte et que vous n'avez dès lors plus la conscience tranquille. Cette menace qui se précise malgré moi vous serait-elle si insupportable... 

Mon but n'est pas d'accabler ceux qui se sont trompés. Mon souhait est une réconciliation des membres de notre société divisée. Celle-ci ne peut faire l'économie de l'établissement des crimes commis et des poursuites des commanditaires afin que cela ne se reproduise pas.

Source photo :
https://www.qwant.com/?q=%E2%80%9Ccirculez%2C+y%E2%80%99a+rien+%C3%A0+voir%E2%80%9C&t=images&license=share&o=0%3AC8AF0EDFFC8889A17A7DE82835CB69BD15660B5B

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que la responsabilité de l’auteur et ne représentent pas nécessairement celle de BAM!