Laurence Kayser, gynécologue et chirurgienne, reconvoquée devant l'Ordre des Médecins le 5 avril, plaide pour revenir aux raisons premières de la médecine : soigner.

Avec Laurence Kayser, Bam! repasse sur les incohérences médicales de la crise sanitaire et sur les raisons de la révolte de cette gynécologue qui dénonce depuis le début les effets secondaires des vaccins anti-Covid sur sa patientèle. Nous aborderons aussi les raisons de sa re-convocation devant l'Ordre des Médecins, le 5 avril prochain.

Le samedi 4 février lors du symposium des médecins au Château du Lac, une manifestation silencieuse était organisée.

Aubry, l’initiateur, espérait 200 personnes.
Il y avait plus de 550 personnes. La preuve en images.

"BAM! s'est rendu le dimanche 12 mars à la réunion organisée par Transparencia.
Audit citoyenne "Rendez nous la RTBF“.

L'idée consiste à interroger la RTBF sur son système de gouvernance de manière légale et soft.

Malgré la réservation et l'annonce de l’événement, les portes de la salle DK sont restées closes.
La réunion s'est improvisée dans un café.

 

https://transparencia.be/

https://www.cumuleo.be/

 

 

Une interview réalisée par Children's Health Defence
Dr. Frédéric Goaréguer - pédopsychiatre.

Dans cette interview le Dr. Frédéric Goaréguer nous fait part de son ressenti sur la gestion de la crise sanitaire, et des nombreuses souffrances constatées chez les enfants depuis la mise en place de ces mesures.

Cette interview est reprise et retransmise sur Bam avec l’accord du Dr. Goaréguer.

Quelques sites ou retrouver des informations d'aide aux parents :
childrenshealthdefense.org
reinfocovid.fr/
notrebondroit.be/
reaction19.fr/
ouestmoncycle.com/
bon-sens-belgique.be/

 

GRANDE MOBILISATION - LYON - SAMEDI 11 MARS 2023
Interview de Margaux par Michel Caulea pour BAM!news.

Margaux est pompier suspendu et aide à domicile interdite d'exercer.
Au nom de tous les collectifs organisateurs, elle nous dit tout sur cette mobilisation du 11 mars, dont les objectifs sont de : - réintégrer les soignants suspendus, mais aussi tous les autres professionnels interdits d'exercer - sauver le système de santé, menacé en France par l'absence de ces dizaines de milliers de soignants, suspendus depuis septembre 2021.
INFOS : https://www.facebook.com/events/
et https://t.me/tousaLyonle
HÉBERGEMENTS/COVOITURAGES : https://t.me/

Les chroniques de la maison des lanceurs d'alerte.
#5 - "La RTBF nous appartient"
Audit de la RTBF par les citoyens d'une actualité brûlante après le suicide d'un journaliste en maladie, revenu spécialement au bureau pour se défenestrer devant la directrice des ressources humaines.


Ci dessous le lien de l'événement Dimanche 12 mars 10h à la salle DK, St Gilles
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.facebook.com/

Suicide du journaliste de la RTBF : L'AJP dénonce l'agressivité des managers de la RTBF, dirigée par Jean Paul Philippot, domicilié à côté du parlement bruxellois. Enfin, sa résidence principale, parce qu'avec +/- 300 000 €/an depuis 20 ans, il possède de nombreux autres biens immobiliers de luxe. L'adresse privée du roi-soleil de la RTBF est disponible en ligne, à la banque nationale, comme pour tous les dirigeants d'institutions publiques.
https://transparencia.be

Les chroniques de la maison des lanceurs d'alerte.
#4 - Parking Brussels
Le directeur de parking Brussels gagne plus que le chef des armées.


Chaque citoyen a le droit d'accéder aux informations détenues par les autorités publiques. 

Légalement, les autorités publiques doivent vous répondre en 30 jours. 
Transparencia vous aide à effectuer une demande d'accès à l'information. 
https://transparencia.be

DSA : OBJECTIFS

Les préoccupations sociétales explosent, se croisent, se multiplient et se renforcent !

Il devient très complexe de tirer des conclusions, de faire la part des choses ou d’obtenir des certitudes sur l’ensemble des problématiques évoquées quotidiennement par les médias, entre guerre en Ukraine, climat, CO2, BRICS, vaccination, OMS, Davos, destruction des océans, plastiques, éolien et nucléaire… C’est compliqué…

Il existe cependant un dénominateur commun chez la plupart des gens que nous connaissons ou rencontrons, quelle que soit leur préoccupation ou leur domaine d’intérêt : nous sommes nombreux à penser que les choses ne vont pas comme elles devraient, que nous ne sommes pas bien dirigés et que les réponses apportées par nos gouvernants, quels qu’ils soient, ne paraissent pas les bonnes. Et que nous en subissons les conséquences au quotidien.

Le DSA, Democratic Service Act, est un outil que BAM met à notre disposition pour devenir, non pas individuellement, mais de façon chorale un « influenceur » qui peut agir sur la société. DSA, c’est se réveiller et communiquer ensemble nos interrogations mais aussi nos exigences pour le changement.

Plus nous serons, plus nous laisserons une trace pérenne de nos revendications, pas juste le temps d’une manifestation, souvent détournée et très vite oubliée.

DSA, c’est une manifestation permanente et durable, un haut-parleur qui restera gravé à jamais, à disposition de ceux qui le regarderont… Jusqu’aux élections et au-delà. A nous de décider de notre avenir.

Plus d'articles...