Revue de presse

Voyage d’un réanimateur au centre de la COVID-19 par le Dr Pascal Sacré

Voyage d’un réanimateur au centre de la COVID-19 par le Dr Pascal Sacré

"L’AIMSIB a réclamé au Dr Pascal Sacré, médecin réanimateur, de nous apporter l’état des connaissances en matière de thérapeutique de la Covid-19 en ce mois d’Octobre 2020"

"Une des pathologies graves les plus fréquemment rencontrées en réanimation touche la fonction respiratoire, à savoir l’oxygénation du sang (O2) et l’élimination du gaz carbonique (CO2), produit du métabolisme, au travers d’une atteinte de l’organe de la respiration, les poumons. Il s’agit de l’ARDS pour Acute Respiratory Distress Syndrome."

"L’oxygène est vital. Certains organes en sont absolument dépendants et une privation d’oxygène de quelques minutes peut avoir de graves conséquences, notamment pour le cerveau ou pour le cœur. Une baisse d’oxygène dans le sang s’appelle  hypoxémie, c’est LE problème de l’ARDS (ou SDRA)."

"C’est le problème vital initial du COVID-19 : L’hypoxémie sévère."

À retenir :

"La pneumonie COVID-19 sévère se manifeste par un ARDS (SDRA) avec hypoxémie sévère. Une autre pneumonie virale bien connue pouvant donner un ARDS(SDRA) est la grippe. L’ARDS (SDRA) a été caractérisé en 1967. En 50 ans, sa mortalité reste élevée, 40 à 50%, soit 1 patient sur 2. La prise en charge est standardisée, essentiellement symptomatique et cible l’hypoxémie (manque d’oxygène dans le sang)."

"Les traitements utilisés ont été classiques, principalement ceux utilisés dans tout ARDS (SDRA) :
– Oxygénothérapie par enrichissement de l’air inspiré en oxygène, jusqu’à 100% (oxygène pur)
– Ventilation à pression positive
– Utilisation du décubitus ventral intermittent (sur le ventre)
– Antibiothérapie selon indications, le plus précocement possible
– Anticoagulation à doses thérapeutiques (curatives)
Corticoïdes: redécouverte de l’eau chaude"

"COVID-19 pour un réanimateur : les traitements polémiques"

"Place de l’Hydroxychloroquine et de l’Azithromycine
-Phase précoce (premier jour du début des symptômes)
-Préhospitalier (ambulatoire, médecins généralistes)"

"Contrôle par les médecins de première ligne, généralistes en ambulatoire, ou urgentistes."

"Place du Zinc, vitamines D et C :
– Préhospitalier
– Hospitalier
– Soins intensifs (réanimations)"

Dr Pascal Sacré
Octobre 2020



Lire l'article dans son intégralité ici :