Revue de presse

Retour de Suède : autopsie d’une désinformation (1)

Retour de Suède : autopsie d’une désinformation (1)

"Rare pays à admettre sans restriction ni test PCR les voyageurs, rare pays à avoir laissé ses bars et restaurants ouverts en pleine journée, la Suède fait toujours figure d’exception dans l’UE en matière de port du masque et de politique sanitaire."

"Cette stratégie ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut ; elle attire au contraire les foudres de la plupart des chroniqueurs qui estiment généralement que la Suède paie le prix de sa politique et que celle-ci est un échec."

"A l’issue de la première vague, alors que la Suède n’avait pas opté pour le confinement et laissé son économie fonctionner, elle comptait un peu plus de morts imputables au Covid que la France. Fin 2020, alors qu’elle a globalement poursuivi sa politique (pas de masque obligatoire, restaurants, bars et tous types de commerces ouverts), elle en compte désormais moins (autour de 840 morts par million d’habitants en Suède contre 940 en France : Source ARS et Agence de la Santé Suédoise, chiffres au 28 décembre 2020)."

"Dans la rue à Stockholm, dans les restaurants, dans les cafés, très rares étaient les Suédois qui en portaient contrairement à ce qu’avaient sous-titré les Echos du 21 décembre.

En réalité, les Suédois n’ont pas opté pour un port du masque généralisé comme en France. Ils sont seulement recommandés aux heures de pointe dans les transports en commun (mais encore pas rendus obligatoire comme en France)."

"Dans les trains, les contrôleurs et les passagers suédois ne portent pas de masque - et n’ont vraiment pas le souhait ni l’intention d’en porter. Ils pensent au contraire que cela pourrait amplifier la transmission de la maladie par contact des mains sur le masque… Les quelques personnes masquées que nous avons pu observer étaient des touristes étrangers et très rarement des Suédois, peut être fragiles ou malades."

"Les Suédois font face : ils savent que leurs ainés ont été les principales victimes du Covid, leur roi l’a rappelé… Mais ils n’ont pas un nombre de décès insupportable (pas plus qu’en France par exemple). Ils sont prudents, ils ne fanfaronnent pas et respectent les recommandations de regroupements limités tout en gardant une vie et une activité quasiment normales."

"Comme le souligne leur épidémiologiste Anders Tegnell, ce sera à l’heure du bilan global, sanitaire, économique et social que l’on pourra vraiment se prononcer sur celui de leur politique. Et pour ce que nous avons pu constater, le peuple suédois ne semble pas du tout la rejeter…"

Lire l'article dans son intégralité ici :

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/retour-de-suede-autopsie-dune-desinformation?fbclid=IwAR3qS5OZEL24m0rFy1nOwA4NvdmgKoaMFbr47rO7ZY-qRe3Wcbqs6U29nD4

Source photo :

https://www.qwant.com/?q=foule%20suede&t=images&license=public