Revue de presse

Les tests RT-PCR du Covid-19 se révèlent être de très mauvais tests de contagiosité

Les tests RT-PCR du Covid-19 se révèlent être de très mauvais tests de contagiosité

" Dans un article publié sur le site du New York Times samedi 29 août, des experts américains s’étonnent que les tests RT-PCR tels qu’ils sont pratiqués puissent servir de test de contagiosité dans le cas d’une infection par le Sars-CoV-2. Selon le quotidien américain, le seuil considéré aboutit à des diagnostics positifs chez des patients qui ne représenteraient aucun risque de transmettre le virus."

"En effet, les tests RT-PCR fournissent une réponse binaire (positive ou négative) à la question de savoir si un patient est infecté ou pas. Aucune indication n’est donnée quant à la quantité de virus détectée. « La réponse « oui » ou « non » ne suffit pas, indique un épidémiologiste de l'école de santé publique de l'Université Harvard. C’est la quantité de virus qui devrait dicter la démarche à suivre pour chaque patient infecté. »"

"La RT-PCR amplifie au cours de cycles la quantité de matériel génétique viral présent dans l'échantillon de test pour la rendre détectable. Plus le virus est présent en quantité à l'origine, moins le nombre de cycles nécessaires pour faire ressortir une quantité significative de ce matériel génétique est important. A l’inverse, si le nombre de cycles nécessaires est grand, cela signifie qu'il y avait peu de virus présent."

"La plupart des tests fixent le Ct à 40, indique le NYT. Certains à 37. « Des tests avec des seuils aussi élevés peuvent ne pas détecter uniquement du virus vivant mais aussi des fragments génétiques, restes de l’infection qui ne posent pas de risque particulier », précise le quotidien."

"Si les résultats des tests PCR précisent rarement le nombre de cycles effectués et le Ct considéré, le NYT indique avoir compilé avec des officiels des Etats du Massachussetts, de New York et du Nevada, trois jeux de données qui les mentionnent. Conclusion ? « Jusqu’à 90 % des personnes testées positives ne portaient presque pas de virus », indique le journal sans toutefois préciser les quantités de virus observées."

"Dans le Massachusetts, entre 85 % et 90 % des personnes testées positives en juillet avec un Ct de 40 auraient été considérées comme négatives avec un Ct de 30, ajoute le journal. Autant de personnes ayant dû s'isoler alors qu'ils n'étaient probablement pas contagieux. Et beaucoup de temps et d'énergie perdus dans l'identification des vrais contagieux."

Lire l'article dans son intégralité ici :

https://www.industrie-techno.com/article/les-tests-rt-pcr-du-covid-19-se-revelent-etre-de-tres-mauvais-tests-de-contagiosite.61389?fbclid=IwAR2xqlwHywpMsjf_wFKarck6HuuJQxDXegak29k8EstFZ2waDJHkF6g1Xg8

Source photo :

https://www.qwant.com/?q=test%20PCR&t=images&license=share