Revue de presse

Les déchets liés au COVID, dont les masques, sont en train de tuer la vie sauvage partout dans le monde

Les déchets liés au COVID, dont les masques, sont en train de tuer la vie sauvage partout dans le monde

"LEYDE, Pays-Bas — De récentes études tirent la sonnette d’alarme: les millions de masques faciaux utilisés pour se protéger du coronavirus et jetés dans la nature seraient une bombe à retardement. Malheureusement, un rapport commandité par les Pays-Bas établit que la déflagration a déjà eu lieu en ce qui concerne la vie sauvage. Une équipe de biologistes a mis au jour les dommages que les protections jetables «anti covid» causent sur la population animale à l’échelle mondiale."

"Les scientifiques de Leyde ont entamé leurs recherches après avoir découvert pendant la pandémie une perche coincée dans un gant en latex. A toutes fins utiles, les chercheurs l’ont désignée comme la «première victime néerlandaise des déchets covid». Depuis lors, ils collectent des données et des preuves qui montrent les conséquences dramatiques qu’a la pollution liée au coronavirus sur les animaux de la planète."

"Les biologistes Auke-Florian Hiemstra du Naturalis Biodiversity Center et Liselotte Rambonnet de l’Université de Leyde sont actuellement en train d’essayer de déterminer à quelle fréquence et où les animaux sont le plus confrontés aux produits covid dont nous nous débarrassons. Leurs échantillons et observations couvrent tout le globe, du Brésil à la Malaisie, et proviennent des médias sociaux, de sites web et d’articles de presse locale."

"La pollution COVID peut blesser tous types d’animaux"

"Les chercheurs constatent des incidents comme des renards au Royaume-Uni ou des oiseaux au Canada, retrouvés emmêlés dans des masques usagés. Les hérissons, les mouettes, les crabes et même les chauves-souris se retrouvent également impactés par ces protections jetables."

"Dans certains cas, l’étude révèle aussi que les animaux mangent ces déchets. On a ainsi pu voir des singes mâcher des masques faciaux ou un pingouin qui en avait avalé un. Les chercheurs rappellent d’ailleurs que les animaux domestiques ne sont pas à l’abri d’avaler accidentellement un masque, surtout les chiens."

""Les animaux qui luttent pour se libérer s’affaiblissent quand ils n’en meurent pas, ou périssent en raison du plastique présent dans leur estomac", insiste Rambonnet dans un article de presse."

""Les vertébrés et les invertébrés présents sur terre, dans l’eau douce ou dans l’eau de mer se retrouvent emmêlés ou pris au piège dans les déchets liés à la pandémie", ajoute Hiemstra."

"Des déchets du corona jusque dans les nids?"

"L’étude montre même que sur l’année écoulée, certains animaux ont commencé à utiliser des éléments de la pollution dûe au covid pour construire leur nid. Par exemple, l’équipe a découvert le nid d’une foulque, construit à partir de gants en latex et de masques probablement jetés en pleine nature."

""On peut également retrouver des emballages de mouchoirs en papier dans les nids. Les symptômes du covid 19 atteignent donc même les structures animales", explique Hiemstra."

"Les scientifiques ont aussi tenu à remercier les photographes, ramasseurs de déchets, observateurs d’oiseaux, centres de sauvegarde de la vie sauvage et vétérinaires qui ont contribué à leur projet."

""Grâce à cette étude, nous avons pu en savoir plus sur l’impact de cette catégorie d’éléments jetables sur la vie sauvage. Par conséquent, nous encourageons les gens à continuer à partager leurs observations, ce qui nous permettra de garder une vue d’ensemble en temps réel", conclut Liselotte Rambonnet."

"L’équipe demande au public d’envoyer leurs observations sur www.covidlitter.com pour continuer à faire prendre conscience de la pollution dûe au coronavirus. Ils encouragent également les citoyens à préférer les protections réutilisables aux protections jetables."

"L’étudie a été publiée dans la revue Animal Biology."

Lire l'article original dans son intégralité ici :
https://www.studyfinds.org/covid-waste-face-masks-killing-wildlife/?fbclid=IwAR2YLPUPWPfhsAz08kc_peLvVqKZwVj-lDPoxWHLxjNdJ1eFTEEtQlWktlY

Traduit de l’anglais par Joan Malu, pour BAM!

Source photo :
https://www.qwant.com/?q=bird%20nest%20waste&t=images&license=public